Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Recours

Le Tribunal supérieur de justice du Brésil (STJ) a rejeté mardi une demande d'"habeas corpus" présentée quelques heures plus tôt par les avocats de Lula afin d'éviter la prison à l'ex-président brésilien, condamné en appel la semaine dernière.
Dans sa décision, publiée sur le site du STJ, le vice-président de ce tribunal Humberto Martins a expliqué que l'"habeas corpus préventif n'est recevable (...) qu'en cas de crainte que l'accusé soit incarcéré illégalement".
"La possibilité d'un emprisonnement immédiat ne semble pas présent, (...) ce qui est suffisant pour que cette demande soit rejetée", a-t-il précisé.
Luiz Inacio Lula da Silva, favori des sondages à l'élection présidentielle d'octobre, a été condamné par un tribunal d'appel de Porto Alegre (sud) à une peine de plus de 12 ans pour corruption passive et blanchiment d'argent.
Mais les juges qui l'ont condamné mercredi dernier avaient expliqué que la figure de proue de la gauche brésilienne commencerait à purger sa peine dès que tous les recours de seconde instance auraient été épuisés.

Séisme

Un séisme de magnitude 6,1 a été enregistré mercredi dans le Nord-est de l'Afghanistan, selon les services sismologiques américains (USGS).
Le séisme, qui a également été ressenti au Pakistan et en Inde, s'est produit à 07H07 GMT dans les montagnes de l'Hindu Kush à une profondeur de 191 km, selon l'USGS.
Aucune victime n'est à signaler en Afghanistan à ce stade, a déclaré un porte-parole de l'Autorité nationale de gestion des catastrophes à la chaîne 1TV.
Mais la province du Badkhashan et le district de Jurm en particulier, où a été localisé l'épicentre, à 250 km au nord-ouest de Kaboul, est excentré et culmine à plus de 6.700 mètres dans le massif de Hindu Kush.
Une forte présence talibane dans la région risque de compliquer d'éventuelles opérations de secours.
En octobre 2015, un puissant séisme de magnitude 7,5 avait frappé la même zone, faisant plus de 380 morts.

Jeudi 1 Février 2018

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.