Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Attaque

Au moins deux soldats nigériens ont été tués lundi soir dans une attaque de plusieurs heures attribuée au groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, a indiqué à l'AFP une source sécuritaire.
"C'était une attaque audacieuse repoussée par nos vaillantes forces de défense et de sécurité qui ont tout même perdu deux hommes", a déclaré mardi la source nigérienne sous couvert de l'anonymat.
Les insurgés nigérians "venus à bord d'une dizaine de véhicules" ont pris pour cible en début de soirée une position de la Garde nationale près de Chétimari, un village située à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de la ville de Diffa, la capitale régionale du sud-est nigérien, a expliqué cette source.
"Comme les militaires nigériens faisaient montre d'une forte résistance, les éléments de Boko Haram se sont repliés pour pilonner à distance leurs positions". Des renforts dirigés par le chef de la Garde nationale de Diffa, le commandant Mohamed Alwata, ont permis "de les repousser" vers le Nigeria, a-t-on ajouté.

Accident

Un migrant a été tué lundi soir par une voiture sur une autoroute belge, près de la côte, au moment où il tentait au sein d'un petit groupe d'échapper à un contrôle de police, a indiqué mardi la police fédérale confirmant des informations des médias flamands.
L'accident s'est produit alors que le ministre de l'Intérieur Jan Jambon venait d'annoncer un renforcement de la surveillance des parkings autoroutiers les plus fréquentés par les migrants en quête d'un passage vers le Royaume-Uni.
"C'est un incident regrettable, mais la police a fait son travail normalement, elle n'est pas en faute", a déclaré mardi matin M. Jambon à la chaîne flamande VRT.
"On ne peut pas exclure que des gens fassent certaines choses, mais tout le monde sait que traverser une autoroute est dangereux", a-t-il ajouté.
L'accident s'est produit de nuit, vers 23H00 (22H00 GMT), et la victime est décédée sur place de ses blessures.

Mercredi 31 Janvier 2018

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés