Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Iran

Il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants parmi les membres d'équipage du pétrolier iranien en feu depuis une semaine en mer de Chine, a dit à la TV d'Etat le porte-parole de l'équipe de secours mise en place par l'Iran.
Le tanker comptait à son bord 32 membres d'équipage --30 Iraniens et deux Bangladais. Trois corps ont été retrouvés.
"Les membres d'équipage du navire ont été tués au cours de la première heure après l'accident à cause de la puissance de l'explosion et des émanations de gaz", a déclaré le porte-parole Mohammad Rastad.
"Il n'y a aucun espoir de retrouver des survivants (...). Les deux tiers du pétrolier ont coulé, le feu s'est propagé et entoure totalement le navire et on ne peut plus s'en approcher", a-t-il ajouté.

Libye

Le Croissant-Rouge libyen a annoncé samedi avoir enterré 31 corps non identifiés à Benghazi, dans l'Est du pays.
"En présence des autorités locales, l'équipe d'urgence du Croissant-Rouge libyen à Benghazi a enterré 31 corps non identifiés qui se trouvaient dans la morgue de l'hôpital de Benghazi", a écrit le Croissant-Rouge sur son compte Facebook officiel.
Le Croissant-Rouge a indiqué que l'enterrement a été effectué après que les échantillons d'ADN des corps avaient été prélevés par les officiels judiciaires.
L'hôpital de Benghazi avait appelé à accélérer l'enterrement des corps non identifiés qui ont été dans la morgue depuis plusieurs mois.
Les autorités n'ont pas précisé si ces corps appartiennent à des civils ou à des terroristes tués lors des combats entre l'armée basée dans l'Est et les groupes terroristes à Benghazi au cours des dernières années.

Libé
Lundi 15 Janvier 2018

Lu 340 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.