Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Fusillade

Un homme de 26 ans a été tué et deux autres personnes ont été blessées lundi soir lors d’une fusillade dans un bar des quartiers Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris mardi de source judiciaire.
La victime, qui a été atteinte par trois balles, est décédée avant l’arrivée des secours et les deux blessés, âgés de 23 et 39 ans, ont été hospitalisés, a-t-on précisé.
Selon les premiers témoignages, une voiture avec deux hommes à son bord s’est arrêtée devant un bar du 15e arrondissement de Marseille. Le passager serait alors entré dans l'établissement et aurait ouvert le feu avec un calibre de 9 mm.
D’après les premières constatations, il s’agirait d’un nouveau règlement de comptes, ce qui porte à treize le nombre de personnes tuées à Marseille dans ces conditions depuis le début de l’année. La plupart de ces règlements de comptes ont lieu sur fond de rivalité pour le contrôle du trafic de stupéfiants.

Pendaison

Quinze hommes reconnus coupables d'attaques "terroristes" contre des militaires et des policiers ont été exécutés par pendaison mardi en Egypte, ont indiqué des responsables de la police.
Il s'agit de la plus importante exécution collective en Egypte depuis la pendaison de six jihadistes en 2015.
Ces exécutions ont eu lieu dans deux prisons où étaient détenus ces hommes condamnés à mort par des tribunaux militaires pour des attaques commises dans la région du Sinaï (est), en proie à une insurrection jihadiste.
Elles interviennent une semaine après une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) contre un aéroport militaire du Nord-Sinaï pendant une visite dans la région des ministres de la Défense, Sedky Sobhy, et de l'Intérieur Madgy Abdel Ghaffar.
Les tribunaux égyptiens ont condamné à mort des centaines de personnes pour les violences qui ont accompagné la destitution du président Morsi en 2013, mais la plupart des accusés ont fait appel ou obtenu l'organisation de nouveaux procès de première instance.

Mercredi 27 Décembre 2017

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.