Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Iran

Quarante-trois mineurs iraniens sont morts dans la catastrophe de la mine d'Azad Shahr (nord), survenue mercredi dernier, selon un bilan définitif fourni mardi par la télévision d'Etat Irib.
Les responsables parlaient jusque-là de 26 morts et neuf disparus. Le président iranien Hassan Rohani, qui se présente pour un second mandat de quatre ans lors de la présidentielle du 19 mai, était venu dimanche exprimer son soutien aux mineurs et à leurs familles, après l'effondrement de la mine en raison d'une explosion.
Mais il avait été violemment critiqué et des mineurs avaient bloqué pendant quelques minutes sa voiture, donnant des coups de pied et de poing contre le véhicule.
Selon les médias iraniens, plusieurs mois de salaires des employés de la mine, qui appartient à une société privée, n'ont pas été payés.
M. Rohani a ordonné au ministère du Travail d'examiner la situation des mineurs, notamment "les retards de salaire", et d'offrir des compensations aux familles des victimes.

Russie

L'Etat islamique a diffusé mardi une vidéo montrant la décapitation d'un homme que le groupe djihadiste présente comme un agent des services de renseignement russes capturé en Syrie, rapporte mardi l'ONG SITE, qui surveille les activités djihadistes sur internet.
Ni le ministère russe de la Défense ni les services de sécurité (FSB) n'ont pu être joints dans l'immédiat pour un commentaire.
La vidéo, d'une durée de 12 minutes et en langue russe, a été publiée le jour de la célébration par la Russie de la victoire sur les nazis en 1945.
L'homme y apparaît à genoux, dans un paysage désertique, vêtu d'une combinaison noire. Il appelle d'autres agents russes à se rendre.
"Cet idiot a cru aux promesses de son Etat de ne pas l'abandonner s'il était capturé", dit une voix off avant que le bourreau, un homme barbu, ne tranche la tête de sa victime à l'aide d'un couteau.
L'authenticité de l'enregistrement et l'identité de l'homme n'ont pu être vérifiées, ni la date à laquelle remonte cette exécution.
La Russie est alliée au régime syrien de Bachar al Assad.

Mercredi 10 Mai 2017

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés