Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




France

François Fillon et Marine Le Pen arrivent en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle de 2017, selon la neuvième vague de l'enquête Ipsos-Sopra Steria pour le Cevipof et Le Monde publiée mercredi.
Le candidat investi par la droite remporte entre 26% et 29% des intentions de vote contre 24% et 25% pour la présidente du Front national suivant les quatre scénarios esquissés par l'institut de sondage (présence ou non de Manuel Valls, d'Arnaud Montebourg ou de François Bayrou).
Dans les quatre hypothèses, Emmanuel Macron, fondateur du mouvement "En marche!" et le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon se disputent la troisième place, avec des intentions de vote comprises respectivement entre 13 et 18%, 13 et 14%.
L'ex-Premier ministre Manuel Valls se trouve lui en quatrième position (entre 11% et 12% selon les hypothèses) tout comme Arnaud Montebourg (7%). En cas de présence de François Bayrou, l'ex-ministre du Redressement productif perd une place (6%) et cède un point au président du MoDem.

Philippines

Le président philippin Rodrigo Duterte a affirmé avoir personnellement tué des criminels présumés à l'époque où il était maire de Davao, grande ville du sud de l'archipel, afin de montrer l'exemple à la police.
Il a fait ces commentaires lundi soir au palais présidentiel devant des hommes d'affaires avec lesquels il évoquait sa campagne contre la drogue qui a fait des milliers de morts depuis son entrée en fonction le 30 juin, victimes abattues par la police ou des inconnus.
Après avoir parlé des meurtres commis par des policiers, M. Duterte a expliqué qu'il avait agi de manière similaire lorsqu'il était maire de Davao, ville qu'il a gouvernée pendant le plus clair des 20 dernières années.
"A Davao, je le faisais personnellement, juste pour montrer aux gars (de la police) que si je peux le faire, pourquoi ne pourraient-ils pas le faire", a lancé Rodrigo Duterte.
"J'allais dans Davao avec une moto et je patrouillais dans les rues, à la recherche de problèmes. Je cherchais vraiment l'affrontement pour pouvoir tuer".

Jeudi 15 Décembre 2016

Lu 244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés