Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News



Algérie

Un soldat algérien a été tué dimanche dans un attentat suicide près de la frontière avec le Mali, la première attaque du genre dans le sud du pays depuis des années, selon le ministère algérien de la Défense.
"Un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) a été la cible, ce jour à 10H50 (09H50 GMT), dans la zone frontalière de Timiaouine, à Bordj Badji Mokhtar en 6e région militaire, d'un kamikaze à bord d'un véhicule tout-terrain piégé", a indiqué le ministère dans un communiqué.
"Aussitôt identifié, le militaire chargé du contrôle de l'accès est parvenu à mettre en échec la tentative d'entrée en force du véhicule suspect, cependant le kamikaze a fait exploser son véhicule, causant le décès du militaire en faction", a précisé le texte.
Aucune information n'a été donnée sur le sort ni l'identité du kamikaze.

Egypte

L'armée égyptienne a repoussé dimanche une attaque "terroriste" contre des infrastructures sécuritaires dans la région du Nord-Sinaï, faisant sept morts et blessés dans ses rangs, a-t-elle affirmé.
Lors d'un échange de tirs, l'armée a "tué 10 terroristes et détruit un véhicule à quatre roues utilisé par les terroristes", a déclaré l'armée dans un bref communiqué posté sur sa page Facebook.
Sept soldats ont été tués ou blessés, a-t-elle ajouté, sans donner davantage de précisions.
L'Egypte lutte depuis des années contre une insurrection dans le Nord-Sinaï (nord-est), qui s'est intensifiée après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.
L'armée a lancé en février 2018 une vaste opération "antiterroriste" dans le Nord-Sinaï où est active la branche locale du groupe Etat islamique (EI).
Cette opération de l'armée inclut aussi certaines parties du désert occidental, entre la vallée du Nil et la frontière avec la Libye.
Depuis son début, environ 840 jihadistes présumés ont été tués, ainsi que près de 67 militaires, selon les chiffres officiels. Aucun bilan vérifié de source indépendante n'est disponible et la région est largement interdite aux journalistes.

Mardi 11 Février 2020

Lu 919 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS