Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




  Egypte

Un policier spécialisé dans les explosifs a été tué samedi soir au Caire en tentant de désamorcer une bombe repérée par les forces de sécurité devant une église copte au Caire, une communauté régulièrement prise pour cible par les extrémistes.
Deux autres policiers ont également été blessés dans l’explosion survenue devant l’église al-Azraa Wa Abou Sifin (la Vierge et Mercure de Césarée), à Nasr City en périphérie du Caire, selon les mêmes sources.
Peu avant minuit, un important dispositif de sécurité empêchait tout accès aux abords de l’église, ont constaté des journalistes de l’AFP.
Cet incident intervient à deux jours du Noël chrétien copte orthodoxe, célébré le 7 janvier en Egypte.
Ces dernières semaines, les forces de sécurité avaient annoncé un renforcement du dispositif de sécurité au Caire à l’occasion des fêtes de fin d’années et des célébrations de Noël.
L’Egypte affronte des mouvements extrémistes, dont le groupe jihadiste Etat islamique (EI), en particulier depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

  Philippines

Au moins 126 personnes ont péri dans la tempête qui a balayé le centre des Philippines après Noël, selon un nouveau bilan annoncé dimanche par les autorités, l’essentiel des décès ayant été provoqués par des glissements de terrain.
D’importantes inondations avaient également été générées par cette tempête qui avait frappé les îles de l’est et du centre de l’archipel le 29 décembre. Un précédent bilan faisait état de 68 morts.
Plus d’une centaine de personnes ont péri dans la région montagneuse de Bicol, au sud-est de Manille, ont annoncé des responsables des services de gestion des catastrophes naturelles.
Cette zone est habituée aux typhons, et il se peut que les habitants n’aient pas pris la mesure de la violence de la tempête qui approchait car les autorités n’avaient pas émis d’alerte aux cyclones tropicaux. Beaucoup ont également été vraisemblablement réticents à quitter leur foyer en pleine période de fêtes de Noël.
“En deux jours seulement, la tempête Usman a déversé l’équivalent de plus d’un mois de pluie sur la région de Bicol”, a déclaré à l’AFP Edgar Posadas, porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes naturelles.

Lundi 7 Janvier 2019

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com