Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Migrations

Un total de 564 migrants ont été récupérés mercredi en Méditerranée face aux côtes méridionales de l'Espagne et trois autres ont été retrouvés morts, selon les services espagnols de secours.
Les migrants étaient à bord de 12 embarcations précaires, dont deux ont été prises en charge par la Garde civile. Les migrants ont été acheminés vers les ports andalous de Malaga, Almeria et Motril, ont indiqué sur Twitter les Services espagnols de sauvetage maritime.
Mais "trois cadavres (ont) été retrouvés ce soir en mer", a-t-on indiqué de même source.
L'Espagne est devenue depuis le printemps la principale voie d'entrée maritime des migrants clandestins en Europe, bien avant la Grèce et l'Italie.
Du 1er janvier au 24 novembre, 51.984 migrants sont arrivés en Espagne par voie maritime et 675 ont trouvé la mort dans l'entreprise.
Cela représente près de la moitié du total des arrivées en Europe par voie maritime pour la même période, soit plus de 106.000, selon les données fournies par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM)

OMS

Des centaines de Palestiniens blessés ces derniers mois à Gaza par des tirs israéliens lors de manifestations et heurts le long de la barrière séparant Israël de l'enclave palestinienne, sont atteints d'infections menant à un handicap à vie, alerte jeudi Médecins sans Frontières (MSF).
MSF, qui œuvre dans la bande de Gaza, exhorte la communauté internationale à l'aide financière et les autorités israéliennes et palestiniennes à faciliter l'accès et le travail des personnels sanitaires, ainsi que le transfert des blessés en dehors de l'enclave sous blocus quand c'est nécessaire, en se disant que c'est une "véritable urgence sanitaire".
Au moins 235 Palestiniens ont été tués par des tirs ou des bombardements israéliens depuis le début le 30 mars de la mobilisation pour réclamer la fin du blocus et le retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création de l’État d'Israël en 1948.
La grande majorité souffrent de fractures ouvertes et de graves dommages aux tissus.

Vendredi 30 Novembre 2018

Lu 400 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com