Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Migrants

Quinze personnes dont des enfants ont été tuées dimanche en Turquie lorsqu'un véhicule transportant des migrants a quitté la route pour s'écraser dans le lit d'une rivière plusieurs mètres en contrebas, a annoncé l'agence d'Etat Anadolu.
Le véhicule, un camion selon les premières informations, arrivait d'Aydin et se dirigeait vers Izmir, sur la côte occidentale de la Turquie, lorsqu'il a subitement quitté la route, a précisé l'agence.
On ignorait dans un premier temps la nationalité des migrants et quelle était leur destination finale.
La télévision turque a montré des images du véhicule réduit à l'état de métal brûlé dans le lit de la rivière, entouré de personnel de secours.
La Turquie est un lieu de transit important pour les migrants venant du Moyen-Orient, d'Asie et d'Afrique et qui veulent tenter de passer en Europe via la Grèce.
Un million de migrants étaient passés de Turquie en Grèce en 2015, provoquant une crise qui s'était conclue par un accord entre l'UE et Ankara. 

Attentat

Le bilan de l'attentat contre un rassemblement électoral samedi dans le nord de l'Afghanistan a été réévalué dimanche à au moins 22 morts, selon différentes sources officielles.
Un précédent bilan samedi après l'explosion d'une moto piégée à la fin du rassemblement électoral d'une candidate aux législatives du 20 octobre avait fait état de 14 victimes.
L'explosion a eu lieu alors que les partisans de la candidate quittaient le rassemblement électoral. La majorité des 22 tués et 36 blessés sont des civils, a indiqué à l'AFP le porte-parole du gouverneur de la province de Takhar, Mohammad Jawad Hejri.
Selon le directeur de la Santé de la province, 23 corps ont été transportés à l'hôpital.
Une autre attaque s'est déroulée samedi à Herat (ouest) lorsque deux hommes armés ont attaqué le local de campagne d'un candidat dans le district d'Injeel, faisant deux morts, un enfant de neuf ans et un agent de sécurité, a indiqué le porte-parole du gouverneur de la province, Jailani Farhad.

Lundi 15 Octobre 2018

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com