Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Extradition

Les autorités allemandes ont donné leur feu vert à l'extradition vers la Bulgarie du suspect du meurtre de la journaliste bulgare Viktoria Marinova arrêté mardi dans le nord du pays, a annoncé vendredi le procureur général de Celle.
Inculpé de viol et de meurtre, Severin Krasimirov, 20 ans, a accepté une procédure accélérée. Le jeune homme va être extradé d'ici dix jours vers la Bulgarie pour y être jugé, a précisé le procureur.
Le meurtre de Viktoria Marinova a ouvert un débat sur la liberté de la presse en Bulgarie. La journaliste de 30 ans, qui travaillait pour la chaîne de télévision TVN, avait en effet annoncé qu'elle allait enquêter sur un détournement présumé de fonds européens. Son corps a été retrouvé samedi dans un parc de la ville de Ruse, dans le nord du pays, à la frontière avec la Roumanie.
Severin Krasimirov est natif de Ruse et vivait à proximité du parc. Le jeune homme dont l'ADN a été retrouvé sur la scène de crime a quitté la Bulgarie dans la journée de dimanche.

Intempéries

Au moins 31 personnes ont été tuées dans un glissement de terrain provoqué par de fortes pluies jeudi dans l'est de l'Ouganda, a annoncé vendredi un responsable gouvernemental.
"Le nombre de morts confirmés est pour le moment de 31", a déclaré à l'AFP Martin Owor, commissaire du gouvernement pour la réponse aux catastrophes, selon lequel "l'évaluation" de la situation par les équipes de secours est toujours en cours.
Les circonstances exactes dans lesquelles s'est produite la catastrophe qui a touché jeudi Bukalasi, au pied du Mont Elgon, non loin de la frontière entre l'Ouganda et le Kenya, restent pour l'heure peu claires.
La Croix-Rouge ougandaise a évoqué un "immense glissement de terrain". Le président ougandais Yoweri Museveni a déploré "des glissements de terrains provoquant le chaos dans le district de Bududa, tuant un nombre de résidents qui reste à déterminer". Selon certaines sources, la catastrophe a également impliqué une rivière qui est sortie de son lit, et dont l'eau boueuse a balayé un marché à Bukalasi.

Samedi 13 Octobre 2018

Lu 462 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés