Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Naufrage de migrants. Le Conseil de l'Europe épingle la Grèce


Libé
Vendredi 28 Juillet 2023

Le Conseil de l'Europe, vigie des droits de l'Homme sur le continent, a appelé la Grèce à clarifier le rôle de ses gardes-côtes dans le naufrage d'un bateau de migrants qui a fait des centaines de morts mi-juin.

Dans une lettre au Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis rendue publique vendredi, la commissaire aux droits de l'Homme de l'institution, Dunja Mijatovic, s'inquiète que soit "minimisé" le rôle des gardes-côtes "dans cette tragédie".

 Dans la nuit du 13 au 14 juin, un chalutier vétuste et surchargé parti de Libye a fait naufrage au large de la Grèce. L'embarcation transportait environ 750 personnes dont seulement une centaine ont survécu. Seuls 82 corps ont été récupérés.

 Des poursuites ont été engagées en Grèce contre neuf Egyptiens, les passeurs présumés, placés en détention. Une enquête est aussi réalisée par le Tribunal naval grec sur le rôle des garde-côtes, accusés par des rescapés d'avoir manqué de volonté pour les sauver, voire d'avoir provoqué le naufrage en tentant de tracter leur embarcation avec une corde.

 Les enquêtes ouvertes par les autorités grecques "ne sauraient se limiter au rôle des passeurs présumés et doivent clarifier les responsabilités de tous, y compris les membres des gardes-côtes dont le rôle dans le naufrage a été mis en cause par plusieurs survivants", écrit Mme Mijatovic dans cette lettre datée du 19 juillet.

 "Le naufrage du 14 juin n'est malheureusement pas un incident isolé", ajoute la commissaire. "Je vous demande de faire en sorte que la Grèce respecte ses obligations internationales en matière de recherche et de sauvetage".

 L'agence européenne des frontières de l'UE, Frontex, a affirmé fin juin qu'Athènes avait ignoré une offre de soutien aérien, après avoir alerté les autorités grecques le jour du drame.
 La responsable du Conseil de l'Europe appelle par ailleurs Athènes à retrouver les corps des personnes ayant péri, à les identifier et à les enterrer et à garantir l'accueil et les demandes d'asile des survivants.

 En réponse, le ministre grec des Migrations Dimitris Kairidis a souligné dans une lettre qu'une enquête était en cours sur le rôle des gardes-côtes, tout en assurant que ces derniers avaient secouru 245.000 migrants depuis 2015.

 Il a rejeté les critiques "avec des arrière-pensées politiques" émanant selon lui des "défenseurs d'une politique d'ouverture des frontières".
 Le Conseil de l'Europe est chargé de faire respecter la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme par ses 46 pays membres.


Lu 1513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p