Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Najwa Karam et Tamer Hosny en concert à Mawazine

La scène Nahda est entièrement dédiée aux plus grandes voix orientales




La diva libanaise Najwa Karam
et la superstar égyptienne
Tamer Hosny se
produiront sur la scène
Nahda à Rabat, dans le cadre
de la 16ème édition
du Festival Mawazine.



Aucune scène n’illustre mieux la passion de Mawazine pour la musique arabe. Entièrement dédiée aux artistes de la région, la scène Nahda accueille les plus grandes voix orientales et permet de rassembler à chaque concert plusieurs dizaines de milliers de personnes. Dans un cadre magique et confortable, la scène offre aux festivaliers une occasion unique de découvrir le meilleur du répertoire moderne et classique de la région. Parmi les stars qui fouleront, cette année, l’espace Nahda, il y aura Najwa Karam et Tamer Hosny qui se produiront respectivement le mercredi 17 et le jeudi 18 mai 2017.  
Surnommée "le Soleil de la chanson arabe", Najwa Karam est une des artistes les plus populaires du Moyen-Orient. Avec plus de 60 millions de disques vendus dans le monde, chacun de ses albums est devenu un best-seller. Après des études dans sa ville natale, Zahlé, Najwa Karam décroche son diplôme en philosophie et exerce le métier de professeur pendant deux ans, avant de décider de se lancer dans la chanson à l'âge de 26 ans. Pour se lancer, elle rejoint l'émission Layali Lobnan où elle fait vite ses preuves. Elle enregistre son premier opus en 1986. Perfectionniste, elle suit une formation à l’école de musique de Beyrouth et se lance en 1989 sur la scène arabe, avec des titres comme «Ya Hbayeb», «Ma Bismahlak», «Naghmet el Hob» et «Hazzi Helou». En 1994, Najwa Karam signe un contrat avec le label Rotana. Depuis, la jeune femme ne cesse de rafler des prix et récompenses. Actuellement membre du jury de l’émission "Arabs’ Got Talent", Najwa Karam a plus de 20 albums à son actif; elle continue ses tournées dans le monde arabe mais aussi en Europe et aux Etats-Unis.
Pour sa part, Tamer Hosny, surnommé, “prince de la chanson des jeunes”, est un chanteur, acteur, compositeur et réalisateur accompli qui s’est lancé dans la musique dès son adolescence. Né au Caire, Tamer Hosny avait longtemps eu des rêves bien loin de l'industrie de la musique; il s'est adonné au football où il espérait grandement faire carrière. Fan de l'artiste Mohamed Fawzi, Tamer Hosny commence ensuite à nourrir l'espoir de percer dans le monde de la musique et se met à écrire ses propres textes à l'adolescence. Il se fait remarquer à l’âge de 18 ans quand il participe à l’émission de la chaîne Al-nil lel monawaate. Le jeune homme enregistre ainsi son premier single en 2001 «Habibi Wenta B'eed», succès instantané qui continue en 2002 lorsqu'il enchaîne avec un duo avec la chanteuse Sherine, son amie d'enfance. Tamer Hosny fait ses premiers pas dans le cinéma en 2003 avec «Halet hob». En 2004, son titre «Hobb» se vend à 700.000 exemplaires. En 2007, il lance un 3ème opus et alterne avec les films «Omar & Salma» 1 et 2 et «Captin Hima». Tamer a aujourd’hui plus de 16 albums à son actif et a reçu de nombreuses distinctions.

A.K
Mardi 28 Mars 2017

Lu 814 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif