Moussem d'Assilah: Les ateliers d'art et de littérature, creuset d’idées pour amateurs et professionnels


Libé
Mardi 16 Novembre 2021

Les ateliers artistiques et littéraires organisés dans le cadre de la session d'automne du Moussem culturel international d'Assilah constituent des écoles d'art pour la découverte des talents des amateurs d'art et le développement des capacités et des techniques des professionnels. Depuis sa première édition, le Moussem culturel d'Assilah organise des ateliers de peinture, de gravure, de sculpture, d'écriture et d'expression littéraire au profit des enfants et des jeunes artistes, afin de développer leurs techniques et leurs connaissances dans les différentes expressions créatives et artistiques. Les travaux du 42ème Moussem culturel international d'Assilah et de la 35ème édition de l’Université ouverte AlMouatamid Ibn Abbad, placés sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, sont marqués par l'organisation de l'atelier d'écriture et d'expression littéraire pour enfants, les ateliers des arts plastiques (peinture/gravure), et l'atelier des Enfants du Moussem. Ces ateliers connaissent la participation d'artistes marocains et étrangers de renom. Ainsi, les artistes invités à l'atelier de peinture, supervisé par l'artiste marocaine Sanaa Sarghini Aida, sont Lobna Al Ameen (Bahreïn), Mohamed Anzaoui (Maroc), Khaled Al Saai (Syrie), Josep Maria Codina (Espagne), Ibrahima Dieye (Sénégal), Choua El Kharraz Dickens (UK/Maroc), Ali Ali Sultan (Syrie/Espagne) et Mouad Yebari (Maroc). Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, l'artiste Ali Sultan a souligné que l'atelier de gravure est dédié cette année à l'enseignement des techniques de gravure sur métal, notant que cet événement constitue une occasion de rencontre et de communication entre les artistes marocains et leurs homologues étrangers, ainsi qu'une plateforme de partage d'expériences. Pour sa part, Choua El Kharraz Dickens, artiste marocaine résidant à Londres, a confié qu'elle "a eu l'occasion de participer à plusieurs ateliers organiséslors des éditions précédentes du Moussem d'Assilah, durant lesquels elle a été encadrée par de grands artistes qui lui ont appris les techniques de la sculpture et de la peinture, ainsi que d'autres connaissances artistiques", saluant l'impact artistique, social et économique du Moussem sur la ville d'Assilah et ses habitants. "Cette année, je participe en même temps à l'atelier de peinture et à celui de gravure, avec des artistes marocains et étrangers, venus de l'Espagne, du Bahreïn et de la Syrie, l'occasion de m'inspirer de leurs expériences artistiques", a fait savoir Mme El Kharraz Dickens, précisant que les oeuvres créatives des deux ateliers seront présentées au public et aux visiteurs du Moussem.


Lu 1026 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >