Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mortes écrasées, asphyxiées sous le panier de la honte




15 femmes sont mortes, dix autres hospitalisées dont trois évacuées vers le CHU de Marrakech le 19 novembre 2017. Tel est le bilan mortel de la tragique bousculade qui a eu lieu dimanche dans la commune rurale de Sidi Boulaalem relevant du cercle de Taftecht de la province d’Essaouira. Plusieurs centaines de femmes ont afflué de la province, de Safi et de Chichaoua même afin de profiter « d’un panier mortel » de 150 dirhams distribués par une association locale présidée par un certain imam. La cause on ne peut plus banale : les femmes constatant le nombre élevé de demandes, se sont bousculées pour toucher leurs paniers. Cette association n’en était pas à son galop d’essai, elle organise cette action de bienfaisance en fanfare et dans la pagaille pour la cinquième année consécutive au vu et au su des autorités locales et élus et en commémoration de la Marche Verte. Des enquêtes judiciaire et administrative ont été ouvertes, et bien des éminences l’ont payé de leur statut.

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 1855 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés