Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école

Pour le directeur de l'AREF de Fès-Meknès, il est nécessaire de faciliter le transfert des pratiques pédagogiques d’ un mode à un autre





La transition numérique pose un défi majeur pour le système éducatif, en ce sens qu'elle implique une redécouverte de l'école et un changement de ses mécanismes usuels, a souligné le directeur de l'Académie régionale d'éducation et de formation de Fès-Meknès (AREF), Mohcine Zouak.

"La question n'est pas seulement liée à l'adoption de différents outils ou technologies, mais plutôt à la gestion de ce changement, qui nécessite de nombreuses adaptations dans les représentations et les pratiques et la mise en place d'un environnement éducatif qui facilite la transformation numérique pour assurer le transfert des pratiques pédagogiques d’un mode matériel à un autre numérique'', a-t-il dit lors d'un forum régional sur l'apprentissage numérique, organisé par l'AREF.

L’impact de la pandémie du coronavirus sur le système éducatif constitue un ''catalyseur'' pour accélérer l'accès à la société de connaissance et une occasion d’examiner les caractéristiques du modèle pédagogique renouvelé souhaité, a-t-il ajouté.

Il a également fait savoir que l’organisation de ce forum régional s'inscrit dans le cadre de l'exploration des moyens de développement de l'éducation et l'apprentissage numérique, sur la base d'une évaluation réalisée dans le secteur de l’enseignement à distance durant la période du confinement, d'une part, et dans le cadre de l’accélération de l'intégration des technologies de l'information et de la communication dans le domaine de l'éducation, d'autre part.

De son côté, Khaled Faris, inspecteur général des affaires éducatives, a mis l’accent dans son intervention axée sur "l’éducation numérique : de l’exclusion à l’institutionnalisation", sur l’adoption par le ministère de l’option de l’enseignement à distance comme mécanisme permettant d’assurer la continuité de l’éducation, afin de poursuivre la scolarité conformément à l’apprentissage pédagogique. Le ministère a formé une équipe pour coordonner cette opération et a mis en place une carte pédagogique et de communication dans laquelle les efforts de toutes les structures sont déployés pour assurer la mise en œuvre la plus appropriée de ce choix et garantir tous les ingrédients et les conditions nécessaires à sa réussite, a-t-il relevé. Cette réunion avait pour objectif d'exposer les grandes lignes d'un plan d’action destiné à développer l'apprentissage numérique et à distance dans les établissements d'enseignement, à travers l'usage approprié des technologies de l'information et de la communication.

Libé
Dimanche 27 Septembre 2020

Lu 208 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.