Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Benabdelkader : Prochaine mise en place d'un système basé sur le concept de «fonction» au lieu de «grade»

Une commission ad hoc pour remédier aux défaillances de l’administration et de la Fonction publique




Le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a indiqué, mercredi à Rabat, que son département œuvrera à la mise en place d’un nouveau système basé sur le concept de «fonction» au lieu de «grade».
Intervenant lors d’une conférence de presse, consacrée à la présentation des mesures visant la mise en œuvre du contenu du discours Royal à l'occasion de la Fête du Trône et des premières propositions concernant l’action de la commission de la gouvernance et de la réforme de l’administration, il a affirmé que son département a procédé à la mise en place d’une commission ad hoc chargée de proposer une approche pour remédier aux carences et défaillances touchant l’administration et la Fonction publique, l'objectif étant l'instauration d'une administration efficace, compétente et rentable.
Dans ce cadre, Mohamed Benabdelkader a souligné l'adoption de l'emploi par contrat dans la Fonction publique, en tant que choix contribuant à la consécration de la gestion par objectifs et performances, en plus de la rationalisation du système de recrutement au sein de l'administration publique, à travers l’unification et la professionnalisation de l’organisation des concours et l'élaboration d'un référentiel des emplois et des compétences, en plus de la lutte contre l'absence injustifiée.
Il a, par ailleurs, souligné que la commission interministérielle pour la réforme de l’administration va réviser les procédures de nomination aux fonctions supérieures et aux postes de responsabilité, de manière à respecter les critères du mérite et de la compétence et à consacrer les principes d’évaluation, de la responsabilisation et de la reddition des comptes, notant qu’une attention particulière sera accordée à la déontologie au sein de la Fonction publique, étant donné qu’elle est le pilier de chaque réforme.
La Commission interministérielle pour la réforme de l’administration a été créée suite à la tenue du Conseil des ministres, le 3 août, pour veiller à la mise en œuvre du chantier de la réforme de l’administration publique, en renforçant les outils de la bonne gouvernance et de l’efficacité et en œuvrant àassurer la qualité des services.  

Vendredi 11 Août 2017

Lu 1000 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés