Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Benabdelkader : Le discours Royal nous motive pour poursuivre notre approche




Mohamed Ben Abdelkader, ministre de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, a souligné que le discours Royal constitue une motivation pour poursuivre l'approche du ministère qui consiste à aller au-delà des programmes de l'ancien gouvernement, relevant qu'il est temps de mettre en place de nouvelles mesures pour réformer le système administratif et garantir une administration qui répond aux défis du Maroc.
Tout en soulignant lors d’une déclaration de presse  que la nouvelle approche  consiste à placer le citoyen au cœur de ses préoccupations, M. Benabdelkader a fait savoir que  toute mesure, décision ou  loi  restera vaine  si elle n’a pas  d’impact positif sur le citoyen.
Le ministre a rappelé également  que l'administration doit être au service du citoyen et que la réforme administrative en tant que responsabilité collective s'articule autour de trois axes, à savoir l'amélioration de la relation entre l'administration et le citoyen, la valorisation du capital humain et le développement des mécanismes de gouvernance et d'organisation. Entre autres mesures urgentes de cette réforme  prises  par le département de Mohamed Benabdelkader  figurent l’amélioration de l’accueil des citoyens, la mise en place d’un système de gestion et de traitement des réclamations des citoyens ainsi que d’un cadre réglementaire pour la simplification des procédures administratives et leur numérisation.
Concernant le premier axe, les efforts seront déployés pour améliorer les conditions d'accueil à travers la mise en place d'un système intégré d'accueil, la simplification des procédures administratives, l'intégration dans le chantier du service électronique et le traitement des plaintes et réclamations à travers la création d'un système national y afférent et la promulgation d'un décret portant création d'une commission chargée de recevoir des plaintes, d'un portail national et l'élaboration d'un rapport annuel traitant des doléances, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, un projet de décret  a été élaboré et portant sur la procédure relative à la recevabilité des réclamations, leur suivi, leur traitement et les délais de réponse, a-t-il souligné  avant de poursuivre que quel que soit  le support (papier, téléphone, messages mails) pour faire parvenir les réclamations, celles-ci seront traitées de façon numérique.
Un portail www. chikaya.ma sera mis incessamment  en place pour recevoir les réclamations des citoyens s’estimant lésés, a-t-il conclu.

H.T
Jeudi 3 Août 2017

Lu 968 fois


1.Posté par ahmed derrous le 03/08/2017 07:13
"Entre autres mesures urgentes de cette réforme prises par le département de Mohamed Benabdelkader figurent l’amélioration de l’accueil des citoyens, la mise en place d’un système de gestion et de traitement des réclamations des citoyens".
Un leitmotiv devenu agaçant parce qu'il résume un refrain auquel personne ne croit. C'est le sujet qui nous a été posé à l'examen de sortie de l'Ena en 958. Et depuis, il a toujours été chanté par les candidats aux élections.
Le chemin du paradis étant pavé de bonnes intentions, souhaitons que cet efrit sorte enfin de la boîte. De Pandore!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés