Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mobilisation générale contre le coronavirus dans la région de Marrakech-Safi

La Direction régionale de la santé met à contribution tous les moyens disponibles




Mobilisation générale contre le coronavirus dans la région de Marrakech-Safi
La Direction régionale de la santé de Marrakech-Safi mobilise tous les moyens nécessaires pour enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19), a affirmé jeudi à Marrakech, la directrice régionale de la santé, Lamia Chakiri.
Dans ce sens, elle a mis en avant le degré élevé de la mobilisation collective au niveau de la région Marrakech- Safi et ce, depuis l’apparition du premier cas confirmé de contamination au coronavirus à Marrakech, faisant savoir que la Direction de la santé a mis en place, depuis le mois de février dernier, un plan régional de lutte contre cette pandémie, en coordination notamment avec la wilaya de la région.  
Ce plan, a-t-elle expliqué à la MAP, comprend un volet relatif au renforcement du contrôle des points de passage notamment, au niveau de l’aéroport international Marrakech-Menara, et à la prévention et la prise en charge des cas contaminés au coronavirus (Covid-19), confiées au centre hospitalier Ibn Zohr, au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI, ainsi qu'aux autres infrastructures hospitalières au niveau des provinces de la région à savoir : Safi, Essaouira, El Kelaâ des Sraghna, Benguerir, Chichaoua et Al Haouz.
Cette feuille de route dédiée à la lutte contre la propagation du Covid-19 comporte, en outre, un volet dédié à la sensibilisation des populations et à l’encadrement et la formation du personnel médical et paramédical, a-t-elle ajouté.
Lamia Chakiri a relevé que les cadres de la médecine militaire sont aussi mobilisés pour renforcer les centres hospitaliers en ressources humaines compétentes et ce, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’état-major général des Forces Armées Royales (FAR), pour prendre en charge tous les cas admis, afin de contenir la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Et de poursuivre qu'une cellule de veille a été mise en place au niveau de la Direction régionale de la santé et travaille en permanence pour suivre de près la situation épidémiologique au niveau régional et répondre aux appels et sollicitations des populations locales, faisant savoir que cette cellule de veille oeuvre en étroite coordination avec la wilaya de la région Marrakech-Safi et les différents services concernés, dont le Bureau communal d’hygiène (BCH) afin d’enrayer la propagation de cette pandémie.  Toujours dans le cadre de cette mobilisation collective, la Direction de la santé collabore également avec l’hôpital militaire de la cité ocre, l’Ordre régional des médecins, ainsi qu'avec des cliniques privées qui ont mis à la disposition de la Direction leur personnel et leurs infrastructures, a-t-elle indiqué.
Les établissements hôteliers et les agences de voyage se sont aussi joints à cet élan national de solidarité en mettant à la disposition des autorités compétentes, les moyens de transport ainsi que des chambres pour transporter et héberger le personnel médical, s'est-elle félicitée.
Concernant la situation épidémiologique dans la région, Lamia Chakiri a indiqué que Marrakech-Safi a enregistré jusqu’à présent 127 cas confirmés de coronavirus, 8 décès, alors que 4 patients se sont rétablis, dont le premier cas contaminé au coronavirus enregistré à Marrakech, un ressortissant français.  
A noter qu'une batterie de mesures préventives et proactives ont été adoptées à l'échelle nationale comme au plan régional par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus.

Samedi 4 Avril 2020

Lu 1182 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif