Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mobilisation du bureau communal d’hygiène de Marrakech pour faire face à la pandémie




Mobilisation du bureau communal d’hygiène de Marrakech pour faire face à la pandémie
Le Bureau communal d'hygiène (BCH) de Marrakech est mobilisé jour et nuit pour faire face à la pandémie du coronavirus.
Ce grand élan de mobilisation, qui s’est déclenché dès l’apparition des premiers cas du coronavirus au Maroc, s’est traduit par la prise d’une batterie de mesures préventives visant à juguler la propagation de la pandémie du COVID-19.
Dans une déclaration à la MAP, la vice-présidente du Conseil de la ville de Marrakech et responsable au BCH, Mme Khadija El Faddi, a indiqué que ces mesures préventives concernent la désinfection et la stérilisation des espaces publics, des moyens de transport public, des ambulances, des établissements et des marchés publics, des gares ferroviaire et routière, et des centres d’accueil comme les Maisons de l’étudiant et de l’étudiante, les Maisons de retraite et les centres de protection des enfants.
Toutes ces mesures visent à endiguer et à éradiquer cette pandémie mondiale, a-t-elle tenu à rappeler, assurant que le Maroc, avec toutes les procédures proactives et préventives prises et la mobilisation des citoyens, est en mesure de stopper la propagation de cette pandémie.
Mme El Faddi a également souligné que la cellule de contrôle d’hygiène relevant du BCH, ayant pour mission principale d’accompagner de près l’évolution des pandémies, se réunit actuellement de manière régulière pour veiller à prendre les mesures qui s’imposent, étape par étape.
Toutes les composantes de la société sont appelées à assumer leurs rôles, notamment les acteurs de la société civile qui doivent se contenter de la sensibilisation via les affiches et éviter la distribution des tracts, des prospectus et des dépliants, qui peuvent être des moyens de transmission du virus.
Par ailleurs, Mme El Faddi a mis en relief le rôle très important des médias nationaux dans l’information et la sensibilisation des citoyens, appelant les populations à rester chez elles, à réduire leurs déplacements sauf dans les cas de nécessité extrême et à se conformer aux mesures prises au niveau national pour arrêter la propagation du coronavirus.
Le directeur du BCH de Marrakech, Dr. Hicham Boukhsibi, a indiqué, pour sa part, que le Bureau s’acquitte de la mission de désinfection-désinsectisation-dératisation (abrégée en 3D), relevant que cet établissement communal joue un rôle fondamental lors des crises sanitaires comme celle que traverse le monde actuellement.
"Notre objectif actuel consiste en la désinfection et la stérilisation de tous les espaces, établissements et administrations publics", a-t-il dit, indiquant que le BCH a mis en place un programme quotidien de désinfection et de stérilisation sur la base des rapports journaliers des équipes sanitaires.
Evoquant la forte demande sur les services du BCH à l'heure actuelle, Dr. Boukhsibi a relevé que le Bureau a procédé à la création de 10 équipes, dont 05 mobiles, qui sillonnent les différents espaces publics de la ville pour veiller à leur désinfection et stérilisation.
Et de souligner que la wilaya de la région de Marrakech-Safi ainsi que le Conseil communal de la cité ocre ont mis à la disposition du BCH tous les moyens logistiques et les ressources humaines nécessaires pour mener à bien sa mission.

Vendredi 20 Mars 2020

Lu 576 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.