Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en place d' une stratégie nationale de vaccination anti-coronavirus



Khalid Ait Taleb: L'opération de vaccination anti-Covid-19 s'étalera sur 12 semaines et ciblera les citoyens de plus de 18 ans selon un calendrier en deux injections



Le ministre de la Santé, Khaled Ait Taleb, a annoncé, lundi à Rabat, la mise en place d'une stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19 dans l'ensemble des régions du Royaume. Parmi les mesures prises figure l'élaboration d'une stratégie nationale de vaccination contre le coronavirus pour toutes les régions, ciblant une grande partie de la population avec en priorité les professionnels de la santé, les enseignants, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques, sachant que cette opération s'étalera sur 12 semaines, a-t-il précisé lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants. Ainsi, des commissions centrales ont été instaurées en vue de préparer l'ensemble des documents et plans ainsi que les outils nécessaires pour la mise en oeuvre de la stratégie nationale, a poursuivi le ministre. Il s'agit de la commission technique chargée d'élaborer des guides techniques sur le vaccin et de mettre sur pied des équipes de vaccination avant le démarrage de l'opération, de la commission du médicament chargée de vérifier le processus d'homologation pour l'utilisation du vaccin à l'échelle nationale ainsi que la commission logistique qui veillera à l'évaluation des ressources disponibles et celles qui restent à acquérir. Le responsable gouvernemental a également cité la commission de communication en charge de la préparation de la stratégie nationale de communication afin de mobiliser l'ensemble des acteurs, et la commission de suivi et d'évaluation chargée de préparer un plan et des mécanismes d'inscription des bénéficiaires et de suivre leur état de santé durant et après la vaccination. Compte tenu de l'importance de cette opération d'envergure nationale et dans le souci de faciliter sa mise en œuvre concrète, il a été procédé au niveau territorial à la mise en place d'une commission technique conjointe où sont représentés les ministères de l'Intérieur et de la Santé, laquelle commission se réunit de manière périodique pour préparer l'opération et vérifier ses aspects opérationnels. A l'échelle territoriale, tous les services décentralisés ont été informés du contenu de la stratégie nationale de vaccination, a poursuivi le ministre, ajoutant que les aspects pratiques et techniques de l'opération ont été communiqués aux représentants de la direction régionale de la santé, dans l’objectif d'en élaborer des plans provinciaux et régionaux. Le ministre a, par ailleurs, indiqué que l'opération de vaccination antiCovid-19 va couvrir les citoyens de plus de 18 ans selon un calendrier vaccinal en deux injections. La priorité sera donnée aux staffs se trouvant en première ligne dont le personnel de la santé, les autorités publiques, les forces de l’ordre, le personnel de l’éducation nationale ainsi que les personnes âgées et vulnérables, a-t-il précisé. L’opération sera par la suite étendue au reste de la population, afin de préserver la santé publique et réduire les répercussions économiques et sociales de la pandémie, tout en garantissant un taux de couverture vaccinale de près de 80% de la population, a-t-il ajouté. Le responsable gouvernemental a relevé que ce processus s'inscrit dans le cadre de la promotion de l’accès au vaccin, à travers notamment la mise en place d'espaces de vaccination respectueux des règles de distanciation sociale, soulignant que les équipes de vaccination devront se rendre, conformément à un programme prédéfini, dans les hôpitaux, les administrations publiques, les établissements pénitentiaires, usines et autres. "Nous sommes à quelques semaines du lancement de cette opération", a affirmé le ministre, relevant que le processus d’acquisition et de mobilisation des ressources nécessaires dans les provinces et préfectures a été lancé en prévision du démarrage de la vaccination. En effet au niveau territorial, des équipes de vaccination ont été mises en place et un total de 2.888 espaces sont en cours d'aménagement à cet effet, a-t-il précisé. Khalid Ait Taleb a assuré que l'expérience du Royaume en matière de vaccination sera mise à profit dans le cadre du Programme national d’immunisation, lequel a contribué, depuis les années 1960, à l'éradication de diverses maladies infectieuses et mortelles, notamment chez les enfants. Parmi les principales mesures déployées pour faire face à la propagation de la pandémie de Covid-19, conformément aux Hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, figure l’immunisation de la population par la vaccination. Un comité scientifique marocain de haut niveau assure le suivi du processus d’élaboration du vaccin. Grâce à l'implication personnelle de S.M le Roi, le Maroc se trouve en pole position en vue de la fourniture du vaccin anti-Covid-19, dont la sécurité, l'efficacité et l'immunité ont été confirmées à travers des indicateurs positifs et des essais cliniques menés sur de nombreux volontaires au Maroc et dans plusieurs autres pays du monde. En application des Hautes directives Royales, a-t-il poursuivi, le gouvernement veille à la préparation proactive de cette opération nationale d’envergure aux plans sanitaire, logistique et technique, avec notamment la mobilisation de tous les services et départements ministériels concernés, notamment le ministère de la Santé, l’administration territoriale et les forces de l’ordre, et bénéficiant du soutien des Forces Armées Royales dans le respect des normes de qualité en la matière. En dépit des contraintes, le ministère veille à préparer les structures et équipements adéquats et à assurer la disponibilité des médicaments et équipements médicaux nécessaires au sein des établissements de santé, dans le cadre du programme national de veille et de riposte à l’infection par le coronavirus, à travers, entre autres, l’acquisition des traitements du protocole thérapeutique pour la prise en charge de la Covid-19 et d’équipements de protection individuelle.

Libé
Mardi 24 Novembre 2020

Lu 277 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.