Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Miloudi Hamdouchi passe l’arme à gauche


Libé
Lundi 2 Septembre 2019

Miloudi Hamdouchi passe l’arme à gauche
La triste nouvelle de la disparition de Miloudi Hamdouchi est tombée tel un couperet
Tous ceux qui l’ont connu s’accordent à avoir connu en lui un grand homme dans le sens le plus noble du terme.
Sa perspicacité, son sens des responsabilités et sa compétence notoire l’ont aidé à gravir les échelons au sein de la sûreté nationale.
Miloudi Hamdouchi a toujours su honorer les missions qui lui ont été confiées. Et c’est avec la même abnégation et le même savoir-faire qu’il a servi dans les différentes villes où il a été affecté.
Son succès légendaire lui a valu d’être affectueusement surnommé «Colombo» …
Ses occupations, si importantes fussent-elles, ne l’ont pas empêché de poursuivre avec brio ses études pour se voir gratifier d’un double doctorat.
Par la suite, c’est dans un tout autre domaine qu’il allait s’illustrer, celui de la littérature et plus particulièrement, le roman policier. C’est grâce à lui que le polar marocain a vu le jour. En ces douloureuses circonstances, Libé s’associe au deuil de la famille et des amis du regretté dont le président de l’ASC, Hassan Rmili son collègue pendant de longues années à la sûreté nationale et son ami qui lui était très proche, Tarik Cherradi et à celui de ses nombreux étudiants en droit pénal et en criminologie.
Puisse Dieu avoir l’âme du défunt en Sa Sainte Miséricorde.
A Dieu nous sommes et à Dieu nous retournons.


Lu 1140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.