Marrakech à l’honneur sur France 2


Libé
Dimanche 5 Septembre 2021

Personnalités du monde de la musique, de la culture et du showbiz, mais aussi de la politique, de France et du Maroc se sont retrouvées, vendredi soir, à l'occasion d’une soirée de gala à l’Institut du monde arabe (IMA), à Paris, pour savourer en avant-première, un montage des meilleurs moments de l’émission "La Fête de la chanson à l'orientale", tournée à Marrakech et diffusée  samedi soir en prime time sur France2.

Parmi les personnalités présentes à cette soirée, la secrétaire d'Etat française chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, le président de l’IMA, Jack Lang, le président de la Fondation des musées du Maroc, Mehdi Qotbi, l’ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa et le nouveau secrétaire général du groupe France Télévisions, Christophe Tardieu.

Etaient également présents la productrice de l'émission Daniela Lumbroso, le président-fondateur de l'Orchestre philarmonique du Maroc, Farid Bensaïd, le directeur de l'Office national du tourisme marocain en France, Khalid Mimi, ainsi que nombre de stars de la chanson en France. "C’est une grande fierté et un immense honneur pour l’IMA que d’être associé à cet évènement sur les musiques orientales", a déclaré à cette occasion Jack Lang.
De son côté, le secrétaire général du groupe France Télévisions, Christophe Tardieu, a affirmé que son groupe est « extrêmement fier que France2 ait diffusé samedi cette formidable émission qui a redonné de la joie, de la gaité, de l’entrain et du bonheur, ces choses que l’on essaye de redécouvrir petit à petit ».

Pour la productrice de l’émission Daniela Lumbroso, « cette émission fait rêver et ramène le soleil de Marrakech en France». «Elle permet de retrouver la sensualité de la musique orientale et de retrouver aussi le partage, l’harmonie parce qu’un orchestre ne peut marcher que quand tout le monde joue ensemble".

Enregistrée dans la cité ocre, en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT), qui en a assuré l’encadrement et la logistique, cette émission, en plus de célébrer la musique orientale, a également pour vocation de promouvoir la destination touristique Maroc. L’évènement musical permettra à un très large public en France mais aussi dans les pays desservis par France2 de (re)découvrir des chansons françaises et orientales connues, revisitées et interprétées par des stars de la chanson.

L’émission a été diffusée samedi en prime time à 21h05 (20h05 heure marocaine). Elle a regroupé plus d’une vingtaine d’artistes de renommée internationale parmi lesquels Gims, Enrico Macias, Amir, Amel Bent, Carla Bruni, Camelia Jordana, Slimane et Vitta, Dany Brillant et d’autres.

Ils ont été accompagnés par les musiciens de l’Orchestre philharmonique du Maroc au sein duquel étaient intégrés des élèves du programme INDH Mazaya porté par la Fondation Ténor pour la culture, sous la direction de la pianiste-concertiste et chef d’orchestre Dina Bensaïd. Carla Bruni a offert ainsi, en duo avec Amir, une reprise de « La Vie en rose ». De leur côté, Nicoletta et Claudio Capéo ont interprété « Il est mort le soleil ». Barbara Pravi a fait vibrer à sa manière « Les Moulins de mon cœur », tandis que Gims, Slimane et Dadju ont uni leurs voix sur « Belle ».

Alors que Farrah El Dybani et Vincent Niclo ont raconté leur «Histoire d’un amour», Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana, qui ont chanté en arabe ensemble pour la première fois, ont interprété les fameux tubs du raï «Aïcha», «Ya rayah» ou «Abdel Kader». Les stars du Moyen-Orient étaient aussi de la partie, comme l’Égyptien Abu, dont le tube «3 Daqat» totalise 628 millions de vues, ou encore les chanteuses marocaines Hasna et Manal.

Ce show musical, dont l’animation a été confiée à André Manoukian, auteur-compositeur et pianiste français et Laury Thilleman, avait été enregistré entre le 16 et le 18 juin dernier au lendemain de la reprise des vols touristiques vers le Maroc. "La Fête de la chanson à l'orientale" sera ultérieurement programmée à l'international sur le réseau TV5 Monde, ainsi que sur 2M, également partenaire.
 


Lu 671 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.