Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mahjoub Salek appelle les séquestrés deTindouf à se soulever contre les généraux algériens et à regagner la mère patrie


Ahmadou El-Katab
Mardi 5 Avril 2022

Mahjoub Salek appelle les séquestrés deTindouf à se soulever contre les généraux algériens et à regagner la mère patrie
Membre fondateur du Polisario, Mahjoub Salek qui avait été emprisonné et torturé par la direction du Polisario à laquelle il avait exprimé son opposition, vit depuis plusieurs années en exil en Espagne d’où il a adressé un message aux populations sahraouies vivant sous le joug des généraux algériens à Tindouf. Dans ce message, Mahjoub Salek a indiqué que le Polisario est en voie d'extinction à cause d'une direction corrompue, injuste et tribale, et parce qu’il a démontré concrètement qu'il n'est rien d’autre qu'une marionnette entre les mains de l'Algérie qui rêve de dominer la région nord-africaine en s’en prenant au Maroc qu’elle cherche par tous les moyens à affaiblir. Mahjoub Salek, fondateur du premier mouvement opposé au Polisario à l’intérieur des camps, a ajouté que le Maroc est désormais le pays qui a le plus de poids en Afrique du Nord et qu'il ne peut en aucun cas être comparé à l'Algérie. Se référant aux succès de la diplomatie marocaine à propos du conflit artificiel autour du Sahara marocain et s’adressant au Polisario, Mahjoub Salek s’est demandé « "où allons-nous ?" ajoutant que le Maroc, fort de ses acquis, ne peut accepter une solution autre que le plan d’autonomie sous sa pleine souveraineté. Face à cette situation humiliante, l'ancien membre de la direction du Polisario a appelé ceux se trouvant à Rabouni, dans les environs de Tindouf, à répudier la direction actuelle du Polisario, à créer un comité indépendant de l'Algérie et du gang de Rabouni, et à cesser d’être une marionnette entre les mains des officiers algériens. En connaisseur de la situation dans la sous-région, Salek a indiqué que par l'ouverture de dizaines de consulats arabes et africains et par la reconnaissance des Etats-Unis d'Amérique de la marocanité du Sahara, le Maroc a damé le pion à l'Algérie. Il a affirmé que le retrait par des dizaines de pays et d'organisations internationales de leur reconnaissance de la prétendue république sahraouie illustre, par ailleurs, cette victoire. Salek, qui parlait de la question du Sahara dans sa globalité et loin de toute langue de bois, a précisé que les pseudo- dirigeants du Polisario sont un gang vivant sous les ordres des gouvernants algériens, et qu’au final, les populations sahraouies dont la tragédie est exploitée par le gang de Rabouni pour collecter des fonds de l'Algérie et des organisations internationales sont l’unique perdant. Rappelons que Mahjoub Salek avait fondé le mouvement d’opposition au Polisario Khatt al-Shahid. 


Lu 2220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p