Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Le Real échappe au pire




Trop timoré et trop poussif, Marseille a sombré face à Manchester City (3-0) mardi pour la 2e journée de la Ligue des champions, marquée par l'égalisation in extremis du Real Madrid de Zinédine Zidane, passé tout près d'un nouveau revers à Mönchengladbach (2- 2). La marche était trop haute pour Marseille, battu logiquement à domicile par des Citizens évoluant dans une toute autre catégorie. "Nous n'avons pas beaucoup souffert", a euphémisé l'entraîneur Pep Guardiola. Pour le grand retour de la C1 au stade Vélodrome, sept ans après, les Marseillais espéraient sans doute autre chose.Et,sept ans après,se profile déjà le spectre du zéro pointé (six défaites en six matches) concédé en 2013 par le club phocéen, qui a d'ores et déjà débuté cette nouvelle campagne européenne par deux défaites, à l'Olympiakos (1-0) la semaine dernière puis contre City mardi. Cette onzième défaite d'affilée en C1 témoigne de l'écart de niveau entre City et l'OM, qui a concédé l'ouverture du score sur une bourde de Valentin Rongier dont a tiré profit, en bout d'action, Ferran Torres(18e).Ilkay Gundogan (76e) puis Raheem Sterling (81e) ontscellé le score. "C'est un autre niveau il faut être honnête", a constaté l'attaquant marseillais Florian Thauvin au micro de RMC Sport. Cela se complique déjà dans le groupe C pour Marseille (0 pt), qui jouera très gros sur la double confrontation à venir contre le FC Porto (3 pts), vainqueur 2-0 de l'Olympiakos (3 pts). City, de son côté, est déjà en tête et lancé vers la qualification (6 pts). Pourle Bayern Munich, cela devient une routine: le champion d'Europe en titre a décroché une 13e victoire d'affilée en C1 avec un succès, certes accroché, sur la pelouse du Lokomotiv Moscou. Dans un match où les Français du Bayern (Pavard, Tolisso,Coman et Hernandez) étaient titulaires et plutôt en vue, les Bavarois se sont imposés sur une frappe puissante de Joshua Kimmich (80e), alors qu'Anton Miranchuk (70e) avait répondu à la tête de Leon Goretzka (14e). "C'est une victoire méritée, même si nous n'avons pas gagné de manière aussi convaincante que nous l'aurions souhaité", a résumé l'entraîneur du Bayern Hansi Flick au micro de la chaîne DAZN. Le club munichois domine largement le groupeAavec six points, devant l'Atlético (3 pts) qui est venu à bout de Salzbourg dans les dernières minutes grâce à un doublé de la pépite portugaise Joao Félix (52e, 85e), alors que les Autrichiens avaient pris l'avantage au retour des vestiaires. Le Real Madrid se sauve sur le fil: requinqué par le clasico remporté samedi à Barcelone (3-1) en Liga, l'équipe deZinédineZidane a arraché un nul 2-2 face au Borussia Mönchengladbach, Karim Benzema (87e) etCasemiro (90e+3) ayant répondu au doublé de MarcusThuram(33e, 58e). Les Madrilènes ont longtemps été menés... Mais leur force morale leur a évité une situation bien pire en fin de match. Après la défaite inaugurale face à l'équipe B du Shakhtar Donetsk (3-2), le Real limite la casse avec un point dans le groupe B dominé par le club ukrainien (4 pts) devant Mönchengladbach (2 pts) et l'Inter Milan (2 pts), qui n'a pu faire mieux qu'un nul 0-0 en Ukraine. Pas de frayeur pour Liverpool à domicile: contre les modestes Danois du FC Midtjylland, les champions d'Europe 2019 se sont imposés(2- 0) grâce à Diogo Jota (55e) sur une offrande de TrentAlexander-Arnold, puis un penalty de Mohamed Salah (90e+3), prenant seuls la tête du groupe D avec 6 points. L'Atalanta (4 pts), elle, revient de loin: pour le tout premier match de C1 jamais organisé à Bergame, ville très ébranlée par la pandémie de nouveau coronavirus, la "Dea" a remonté un débours de deux buts grâce à son jeu toujours aussi délié et un doublé du puissant attaquant colombien Duvan Zapata (54e, 60e).

Libé
Mercredi 28 Octobre 2020

Lu 816 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 17:51 Les Verts raflent la mise