Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Du spectacle avec Barcelone, Dortmund et l'Inter et un choc entre Paris SG et Real Madrid




Ligue des champions : Du spectacle avec Barcelone, Dortmund et l'Inter et un choc entre Paris SG et Real Madrid
Barcelone est tombé dans un groupe spectaculaire avec les Allemands du Borussia Dortmund et l'Inter Milan, alors que l'affiche de la phase de groupes de la Ligue des champions opposera le Paris SG au Real Madrid, d'après le tirage au sort effectué jeudi à Monaco. Les Barcelonais de Messi et Antoine Griezmann -avec ou sans Neymar?- n'ont plus soulevé le trophée le plus convoité du football européen depuis 2015, et auront la tâche compliquée dès la phase de groupes face à Dortmund, finaliste en 2013 et l'Inter Milan, vainqueur de la compétition en 2010. Le modeste Slavia Prague complète ce groupe le plus relevé, avec six affiches de prestige au programme cet automne.
"On retourne à Barcelone. On connaît leur potentiel mais on va jouer notre chance. On peut rivaliser avec les deux autres équipes. On va essayer de se préparer au mieux», a expliqué Javier Zanetti, vice-président de l'Inter Milan. «Antonio Conte a apporté une nouvelle mentalité. Il réussit à transmettre beaucoup de choses au groupe. En C1, on veut rivaliser avec tous. On a une équipe qui peut s'améliorer, le parcours d'Antonio ne fait que débuter.
On va essayer de faire une belle phase de groupes, d'aller en 8ème de finale et après on verra. On a une équipe qui est construite pour jouer un rôle important. On espère être à la hauteur. Notre premier objectif, c'est les 8èmes», a-t-il ajouté. Mais les deux chocs de cette première phase auront lieu à Santiago Bernabeu et au Parc des Princes entre le Real Madrid, détenteur du record de victoires et auteur d'un historique triplé 2016-2017-2018, et le PSG.
Aucun des deux clubs, qui s'étaient déjà affrontés en groupes  en 2015/16 et en 8es de finale en 2017/18, n'a passé le stade des 8es de finale l'an passé, tous deux battus à domicile lors de matches retour totalement renversants: le Real sorti par l'Ajax Amsterdam et le PSG éliminé par Manchester United. Face à Bruges et Galatasaray, qui figurent également dans le groupe A, Madrilènes et Parisiens sont favoris pour la qualification en 8es de finale, avec l'enjeu de la première place du groupe et l'avantage de recevoir le match retour des 8es.
Parmi les autres affiches, la Juventus Turin sera opposée à l'Atlético Madrid, alors que pour Liverpool, tenant du titre, le sort lui a réservé les Italiens de Naples, comme l'an passé pour la phase de groupes, les Autrichiens de Salzbourg et les Belges de Genk. La compétition débute les 17 et 18 septembre, la phase de groupes s'achèvera les 10 et 11 décembre. Seuls les deux premiers de chaque poule accèderont aux huitièmes de finale.

Ils ont dit

Marco Reus : (capitaine de Dortmund, versé dans le groupe F avec Barcelone, Inter et Slavia Prague) sur le site du Borussia: "Quelques joueurs de l'équipe s’étaient réunis ce matin au petit-déjeuner et tous étaient d'accord sur un point: nous serions très heureux de tirer Barcelone. Enorme, que ça se soit réalisé! Les matches contre Barcelone seront des matches de gala pour nous et pour les fans. Nous avons confiance en nos qualités, et un objectif: passer au tour suivant".
Lucien Favre: (entraîneur de Dortmund): "C'est vraiment un groupe très difficile! C'est d'autant plus un grand défi pour nous. Sur le Barça, Messi & co, il n'y a rien à dire. L'Inter veut revenir au sommet en Italie et a beaucoup investi pour ça cet été. Et même Prague n'a été éliminé l'an dernier qu'en quart de finale de la Ligue Europa par Chelsea. Nous pensons positif: c'est une belle chose de jouer contre de telles équipes".
Manuel Neuer : (capitaine du Bayern Munich, versé dans le groupe B avec Tottenham, Olympiakos et l'Etoile Rouge), sur le site du club: "Même si le Pirée et Belgrade sont deux fortes équipes, je crois que la course pour les deux premières places va se jouer entre nous et Tottenham. Tottenham a une très bonne équipe, le club l'a montré la saison dernière en Ligue des champions et pendant la préparation lors de l'Audi Cup à Munich (Tottenham a battu le Bayern en finale de ce tournoi amical de juillet ndlr). Mais je me réjouis des deux autres adversaires, il va certainement y avoir une grosse ambiance pour nos matches à l'extérieur".
Thomas Müller : (attaquant du Bayern Munich): "Personnellement je n'ai jamais joué contre Tottenham, c'est un adversaire très intéressant. Ça va être deux matches passionnants contre le finaliste de l'an dernier. Mais au bout du compte, notre but doit être de sortir premiers du groupe".

Emilio Butragueño : (directeur des relations institutionnelles du Real Madrid, qui a été versé dans le groupe A avec le Paris SG, Galatasaray et Bruges): "Chaque année c'est pareil, c'est une compétition qui revêt un niveau d'exigence énorme, avec les meilleurs clubs, les meilleurs joueurs, nous devrons montrer notre meilleur niveau pour nous qualifier pour le prochain tirage (des huitièmes, NDLR), ce qui est notre objectif. Il n'y a pas grand-chose à ajouter au sujet du Paris Saint-Germain et de son potentiel, c'est l'un des candidats au titre. Quant à Galatasaray et Bruges, ils sont très solides à domicile, avec le soutien de leur public. Chaque match sera une finale, chaque détail va être décisif dans des rencontres aussi équilibrées ».
Petr Cech : (conseiller technique de Chelsea, versé dans le groupe H de la Ligue des champions avec l'Ajax Amsterdam, Valence et Lille): "Toutes les équipes sont à égalité. Celle qui sera la plus consistante tout au long des six matches passera. On n'a jamais joué l'Ajax, ni Lille. Ce sera donc des découvertes pour le club. J'espère qu'on aura la possibilité de se qualifier. On croit en notre groupe, en notre équipe. Mais on sait que chaque match sera difficile. Lille a perdu Pépé mais c'est une vraie équipe. L'Ajax aussi a perdu des joueurs, mais c'est un grand club. Quand à nous, nous avons perdu Eden Hazard. Donc il faut s'adapter. »

"Un bon tirage" pour la Juventus, selon Ronaldo

Cristiano Ronaldo (attaquant de la Juventus Turin, versée dans le groupe D de la Ligue des champions avec l'Atlético Madrid, le Bayer Leverkusen, et le Lokomotiv Moscou) a souligné dans une déclaration sur la chaîne Sky que «c'est un bon tirage, mais difficile comme toujours». «Mais je suis très fier de mon équipe. Ça sera dur mais je suis confiant. On a un nouveau système, un nouvel entraîneur, de nouveaux joueurs, donc c'est difficile. Mais c'est normal. La Ligue des champions, c'est toujours dur, il y a tellement d'équipes qui veulent la gagner. Je suis impatient, très confiant", a-t-il expliqué.

 

Samedi 31 Août 2019

Lu 1376 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19