Lever de rideau sur la 1ère édition du Festival Al Fida national de théâtre


Libé
Lundi 8 Août 2022

Le rideau a été levé, samedi soir à Casablanca, sur la 1ère édition du Festival Al Fida national de théâtre qui se poursuivra jusqu'au 14 août courant sous le thème "Vers un renouveau du théâtre".

Dans une déclaration à M24, la chaine d'information en continu de la MAP, Mohamed Glouine, président de l'arrondissement Al Fida qui organise le festival a relevé que cette manifestation culturelle vise à donner un nouveau souffle à l'activité théâtrale dans la préfecture d'arrondissements Al Fida-Mers Sultan, et ce à travers l'élaboration d'un programme riche en activités artistiques encadrées par des pionniers et des cadres intervenant dans les différents domaines liés au champ théâtral à l'instar de la scénographie, outre des lectures poétiques et de zajal.

Il a souligné que cette édition, qui porte le nom du comédien de théâtre, feu El Houry Houssine, vient après deux années de crise sanitaire ayant frappé de plein fouet le secteur du théâtre, émettant le souhait de voir un vent de renouveau souffler sur l'activité théâtrale à Al Fida-Mers Sultan qui regorge d'importants talents et compétences dans les domaines artistique et culturel.

S'agissant de feu El Houry Houssine, M. Glouine a précisé que le choix de donner le nom de ce comédien à la 1ère édition du festival part du fait que le regretté était une icône de l'action culturelle et théâtrale, tout en déplorant que cet hommage ne lui a pas été rendu de son vivant.

Pour sa part, Abdellatif Assoul, qui codirige ce festival avec Mohamed Bennane, a indiqué que feu El Houry Houssine est une icône du théâtre qui a particulièrement contribué au rayonnement artistique et théâtral d'Al Fida-Mers Sultan, une préfecture qui a connu une grande effervescence artistique dans les années 1970, 80 et 90.

Il a ajouté que l'organisation de ce genre de manifestations est de nature à donner un renouveau à la scène artistique, culturelle et théâtrale à Al Fida-Mers Sultan, insistant sur la nécessité de la coordination des efforts de tous les intervenants pour atteindre cet objectif.

L'ouverture de ce festival a été marquée par la présentation d'une pièce de théâtre de la troupe "Al Machehad Al Massrahi" de Kénitra, relatant le calvaire enduré par les séquestrés des camps de Tindouf et leurs souffrances psychiques et physiques.

Le programme de cette 1ère édition comprend plusieurs représentations théâtrales traitant de différentes thématiques et variant entre comédie, drame et tragédie.

Plusieurs troupes de Casablanca et d'autres villes du Royaume sont en lice pour les prix du festival qui vont récompenser la meilleure composition théâtrale, la meilleure mise en scène, la meilleure scénographie, la meilleure interprétation masculine et féminine, la meilleure équipe technique, outre le Grand Prix du festival.

Au menu de cette édition figurent également des conférences et des ateliers abordant les différents aspects de la pratique théâtrale, ainsi que des lectures de zajal et la signature d'un ouvrage théâtral.

Un hommage sera également rendu à des figures théâtrales d'Al Fida-Mers Sultan en reconnaissance de leur précieuse contribution au rayonnement culturel et artistique.


Lu 1969 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Septembre 2022 - 09:38 La Russie n’enverra pas de films aux Oscars