Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les recettes touristiques chutent de plus de 57% à fin novembre dernier





Les recettes touristiques se sont repliées de 57,7% à fin novembre 2020, après une hausse de 8,4% une année auparavant, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Pour leur part, les arrivées et les nuitées ont chuté respectivement de 78,9% et 72,3% au titre de la même période, après des performances respectives de +5,3% et +5,2% un an plus tôt, fait savoir la DEPF dans sa note de conjoncture de janvier 2021. Au niveau international, rapporte la MAP, le volume des arrivées a chuté de 72% à fin octobre 2020, en raison notamment des restrictions sur les voyages et de la faible confiance des consommateurs, fait remarquer la DEPF. L’Asie et le Pacifique, la première région à subir l’impact de la pandémie et où les restrictions sur les voyages sont les plus sévères à ce jour, ont connu une diminution de 82% des arrivées au cours des dix premiers mois de 2020, indique la même source. Pour sa part, le MoyenOrient a enregistré une baisse de 73%, l’Afrique (69%) et l’Europe et l’Amérique (68%), poursuit la note, qui précise qu’avec l’assouplissement continu des restrictions aux voyages, le nombre des destinations ouvertes au tourisme international continue d’augmenter pour compter au 1er novembre 2020 un total de 152 destinations, soit 70% de l’ensemble des destinations mondiales. En novembre 2020, le rythme baissier des recettes touristiques a enregistré une atténuation “significative”, passant de -76,4% en octobre à -51,8%, relève la même source. Au cours du même mois, le Maroc a accueilli plus de 142 mille arrivées, en baisse de 82,6%, après un recul de 94,8% au T3-2020 et de 99,7% au T2- 2020, nourries essentiellement par les arrivées des MRE qui ont canalisé 78,4% du total des arrivées, fait savoir la note, ajoutant que les nuitées ont reculé en novembre de 87,4%

Libé
Mercredi 27 Janvier 2021

Lu 170 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.