Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite





Les rebelles Houthis du Yémen ont affirmé lundi avoir lancé des attaques contre l'Arabie saoudite, en lançant 17 drones et missiles sur différentes cibles dont des installations du géant pétrolier Aramco. Des raffineries d'Aramco à Jeddah, dans l'ouest de l'Arabie, et à Jubail (est) "ont été "visées avec 10 drones", a annoncé la chaîne de télévision Al-Massirah, contrôlée par les Houthis. Les rebelles affirment également avoir visé des "position militaires sensibles à Khamis Mushait et Jizan (sud) avec cinq drones et deux missiles balistiques". L'opération, appelée "30 Chaabane", le mois lunaire qui précède celui du jeûne musulman de ramadan, a duré toute la nuit de dimanche à lundi et s'est achevée à l'aube. Elle a "atteint ses objectifs avec l'aide de dieu", ont encore affirmé les Houthis. Les autorités saoudiennes n'ont pas confirmé d'attaques contre des installations pétrolières. La coalition militaire menée par Ryad au Yémen voisin, a cependant indiqué dans la nuit que six drones lancés depuis le Yémen avaient été interceptés, sans faire état de victimes. L'Arabie saoudite conduit une coalition militaire qui intervient au Yémen depuis 2015 contre les rebelles Houthis en appui du gouvernement yéménite. Elle a confirmé de nombreuses attaques de ces rebelles contre des installations d'Aramco, des aéroports et autres objectifs civils ces derniers mois.

Libé
Mardi 13 Avril 2021

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.