Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les questions pertinentes du Groupe socialiste à la Chambre des représentants interpellent le gouvernement


Mourad Tabet
Jeudi 28 Avril 2022

Les questions pertinentes du Groupe socialiste à la Chambre des représentants interpellent le gouvernement
Hamid Darrak soulève la question de la généralisation de la couverture médicale
Khadouj Slassi s’insurge contre la décision prohibitive du Conseil de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès 
Seloua Demnati appelle à la réhabilitation des tribunaux de commerce 
Aicha El Karji évoque la situation des travailleurs dans l’enseignement traditionnel 
Mly Mehdi Fatmi critique la hausse des prix des matériaux de construction 
Mohamed El Bouamri met en garde contre les disparités spatiales dans le secteur de la santé 

Le député socialiste Hamid Darrak a adressé une question orale au ministre de la Santé et de la Protection sociale sur la généralisation de la couverture médicale. Le membre du Groupe socialiste a souligné que l'amélioration et la généralisation de la couverture sanitaire constituent l'une des composantes fondamentales de la politique de développement social prônée par S.M le Roi Mohammed VI, affirmant que le pays s’est engagé dans ce chantier, qui comprend la généralisation de la couverture médicale à 22 millions de citoyens prévue pour la fin de cette année 2022. Hamid Darrak a ajouté que ce projet comprend l'élargissement de la base d’adhésion aux systèmes de retraite, en intégrant environ cinq millions de personnes de la population active qui ne dispose actuellement d'aucune couverture sociale et en généralisant l’indemnité pour perte d'emploi en 2025, ainsi que la généralisation des allocations familiales dont bénéficieront environ sept millions d'enfants en âge de scolarité en 2023 et 2024. Compte tenu de l’importance du nombre de bénéficiaires de ce chantier social, le député ittihadi a interpellé le ministre de la Santé sur les services de soins prodigués dans les secteurs privé et public, tout en s’interrogeant s’ils sont capables de fournir les soins aux patients qui ne cessent d’augmenter et s’il y a une vision future pour intégrer les Ramedistes dans la couverture sanitaire. Pour sa part, la députée socialiste Khadouj Slassi a adressé une question écrite au ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation à propos de la décision prohibitive du Conseil de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, qui exige la publication d’au moins un article dans des revues scientifiques indexées. Elle a noté que cette publication est une condition pour la soutenance des thèses de doctorat pour les étudiants inscrits en 2018 et 2019 et au moins deux articles pour les étudiants inscrits à partir de 2020, affirmant que cette décision a suscité l’indignation des étudiants-chercheurs qui dénoncent une mesure farfelue et prohibitive. Khadouj Slassi a également indiqué que cette condition a violé un principe constitutionnel consistant en l'égalité entre tous les citoyens et a consacré l'inégalité des chances entre les étudiants universitaires, car l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah est la seule université marocaine à prendre une telle mesure. Sur ce, la députée ittihadie a interpellé le ministre de tutelle surlesraisons de cette décision, qui porte atteinte au principe d'égalité des chances, et sur les mesures que le ministère prendra pour l’annuler. Une autre question écrite a été adressée par la députée du Groupe socialiste, Seloua Demnati, au ministre de la Justice sur la réhabilitation des tribunaux de commerce, soulignant que le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a accordé une place importante à ce sujet dans son plan stratégique 2021-2026. Elle a affirmé que le but de ce chantier est d'encourager et d'améliorer le climat des affaires et d'attirer les investissements étrangers, soulignant que de nombreux tribunaux de commerce souffrent d'une infrastructure vieillissante et vétuste qui n'offre pas les conditions minimales de dignité, que ce soit pour les personnels ou le corps de justice, en plus du manque d'équipements. Pour cette raison, Seloua Demnati s’est interrogée sur les mesures que le ministère avait prises pour mettre en œuvre les Hautes instructions contenues dans le discours Royal adressé aux participants à la 2ème Conférence internationale sur la justice au sujet de la nécessité de réhabiliter les tribunaux de commerce, en raison de leur rôle effectif dans l'amélioration du climat des affaires et l'attraction des investissements, et cela ne s'applique pas à plusieurs tribunaux de commerce, dont le Tribunal de commerce de Tanger, qui est situé dans le bâtiment qui date de la période Tanger International. La députée Aicha El Karji a pour sa part adressé une question orale au ministre des Habous et des Affaires Islamiques sur la situation difficile des enseignants dans le secteur de l'enseignement traditionnel. Elle a relevé que cette catégorie d’enseignants souffrent d'injustice à plusieurs niveaux, car leur contrat de travail se renouvelle chaque année et auquel le ministère peut mettre fin à tout moment, tout en évoquant les maigres salaires, qui ne dépassent pas 1500 dirhams, et dans de nombreux cas, ces enseignants peuvent passer 3 ou 4 mois sans percevoir leurs indemnités, sans aucune considération de leurs conditions sociales et économiques. Pour cela, Aicha El Karji a appelé à rendre justice à cette catégorie, qui travaille dans des conditions pour le moins déplorables, tout en interpellant le ministre de tutelle sur les mesures que son département prendra pour régulariser la situation juridique et matérielle des travailleurs dans le secteur de l’enseignement traditionnel. De son côté, Mly Mehdi Fatmi a adressé une question orale au ministre de l'Equipement et de l'Eau sur la hausse des prix des matériaux de construction. Selon le député du Groupe socialiste, les professionnels ont constaté une pénurie de matériaux de construction sur le marché marocain et leurs prix ont grimpé en raison de l'augmentation sans précédent des coûts de livraison. D’après les professionnels, cette augmentation est due à la hausse des frais de transport depuis l'étranger, qui s'élèvent à 600% depuis la Chine, et 200% depuis l'Europe. Mly Mehdi Fatmi a affirmé que tous ces facteurs expliquent la situation inédite à laquelle font face les acteurs du secteur de la promotion immobilière, estimant que des centaines d’emplois dans ce secteur sont menacés à cause de cette crise. Pour cette raison, la question du député socialiste porte sur les mesures urgentes que le ministère prendra pour sauver ce secteur afin que le marché immobilier au Maroc ne soit pas affecté. Pour sa part, le député socialiste Mohamed El Bouamri a adressé une question orale au ministre de la Santé et de la Protection sociale sur les disparités spatiales dans le secteur de la santé entre les régions du Royaume. Il a, en effet, souligné que l'un des rapports révélait une faiblesse importante au niveau ses services sanitaires au Maroc et des disparités d’accès auxdits services entre les différentes régions du Royaume, présentant des chiffres alarmants concernant l'accès des citoyens aux traitements, et une disparité spatiale flagrante. Le député socialiste a ajouté qu’au moment où le gouvernement parie sur l'accélération de la mise en place de la régionalisation avancée, huit régions du Royaume dispose d’un hôpital chacune, tandis que deux régions ont deux hôpitaux chacune, et deux régions ont trois hôpitaux chacune, ce qui reflète une disparité spatiale entre les régions en termes de nombre d'unités hospitalières régionales. 


Lu 3024 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS