Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les questions de l'environnement, de l'eau et des changements climatiques au centre des préoccupations de l'USFP

Driss Lachguar préside la séance d'ouverture du 4ème Forum national du secteur estudiantin ittihadi


Rachid Meftah
Samedi 9 Septembre 2023

Les questions de l'environnement, de l'eau et des changements climatiques au centre des préoccupations de l'USFP
 La rentrée politique et organisationnelle, enclenchée par la direction de l’Union socialiste des forces populaires, a été marquée par la préparation et l’organisation du 4ème Forum national du secteur estudiantin ittihadi qui se tient en application des résolutions du 9ème Congrès national de la jeunesse ittihadie « J-USFP », à la ville d’Azemmour sous le slogan « Action estudiantine moderniste et sérieuse de l’intérieur de l’université », regroupant plus de 550 étudiantes et étudiants venus des diverses universités du Royaume pour participer à un programme intense d’exposés, de séminaires, d’ateliers et de tables rondes, focalisé sur les rôles et missions de l’université, le tout encadré scrupuleusement par des dirigeants et responsables du parti et de la jeunesse ittihadie.
Le Premier secrétaire a mis en avant la pertinence de l’ensemble des projets initiés par Sa Majesté le Roi et de toutes les Orientations et instructions Royales, « sources de satisfaction et de fierté nationale »
A cet égard, il convient de signaler que le Premier secrétaire du parti des forces populaires, Driss Lachguar avait tenu, au préalable, une réunion préparative à Azemmour avec les membres du Bureau national de la J-USFP, dédiée à poser les ultimes jalons du lancement de cet événement crucial et à faire le point sur les préparatifs déployés dans le souci d’en assurer la réussite et le rayonnement escomptés.

Là-dessus, Driss Lachguar était entouré, à l’ouverture du 4ème Forum national du secteur estudiantin ittihadi de membres du Bureau politique du parti, de membres du Groupe socialiste-Opposition ittihadie aux deux Chambres du Parlement, d’élus usfpéistes, de nombre d’étudiants de différentes régions et provinces du Royaume et de médias représentant divers organes de presse nationaux.
L’USFP a toujours entrepris une opposition responsable et constructive attirant constamment l’attention des composantes gouvernementales concernant l’action opportune qu’il faudrait impérativement déployer…
Dans son allocution inaugurale de cette rencontre, le Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires a souligné de prime abord que les questions de l’environnement, de l’eau et des changements climatiques sont au centre des préoccupations de la Jeunesse ittihadie de même que les chantiers prometteurs de la connexion des bassins hydrauliques et du dessalement de l’eau de mer.

« Autant de questions évoquées par les Ittihadis et qui ont pris part au débat national autour de l’aménagement du territoire mené par ssi Mohamed Elyazghi », a-t-il rappelé, tout en mettant en avant la pertinence de l’ensemble des projets initiés par Sa Majesté le Roi et de toutes les Orientations et Instructions Royales qui demeurent  «sources de satisfaction et de fierté nécessitant totale adhésion afin de faire face à la situation critique que traverse notre pays ».

Par ailleurs, le dirigeant ittihadi n’a pas manqué de mettre en exergue l’impératif de l’ouverture de la Chabiba ittihadie sur ces grandes questions, le déploiement, la mobilisation, la formation et l’expression libre et démocratique…

Dans cette veine, Driss Lachguar a mis l’accent sur «la nécessité de mettre le secteur estudiantin bien au fait de tout ce qui se passe à l’université, de la réforme pédagogique, des dispositions en vigueur et des statuts des enseignants universitaires».

D’autre part, le Premier secrétaire du parti a soulevé que la situation économique étant fort critique et la cherté ayant lourdement affecté le pouvoir d’achat des citoyens, le gouvernement se doit d’intervenir d’urgence pour faire face à cette crise, tout en rappelant qu’en tout état de cause, l’Union socialiste des forces populaires a toujours entrepris une opposition responsable et constructive attirant constamment  l’attention de ses composantes quant à l’action opportune qu’il faudrait impérativement déployer… 

La responsable du parti des forces populaires a enchaîné, en outre, en notant que toutes ces circonstances et ces contraintes impliquent l’impératif d’une secousse politique au cours de cette étape et en avertissant le gouvernement à propos de  l’opportunité cruciale de se détacher de la pratique politique libérale.

Driss Lachguar a soutenu, par ailleurs, qu’il est également nécessaire de procéder à une réforme du système de la justice et à la mise en œuvre de la déconcentration administrative et du soutien agissant à prodiguer aux  catégories sociales vulnérables.

Il a observé qu’en tout état de cause, ces données appellent un remaniement ministériel comme « son de cloche quant à la situation sociale et économique difficile que traverse notre pays», ajoutant, à ce sujet, que «nous avons besoin d’une véritable secousse gouvernementale d’autant que l’Exécutif est à mi-mandat…».

Et d’estimer que « le Forum abordera des questions et problématiques centrales » et que «la Chabiba ittihadia a contribué d’une manière positive à la plaidoirie en faveur de notre première Cause nationale à travers le monde», et de rendre hommage à la réussite du Forum international des jeunes parlementaires tenu à Marrakech, mettant en exergue le rôle important que joue la J-USFP dans la défense de notre Cause nationale et la mise à nu des manœuvres pernicieuses des ennemis de notre intégrité territoriale.
Driss Lachguar a observé qu’en tout état de cause, les données actuelles appellent un remaniement ministériel comme « son de cloche quant à la situation sociale et économique difficile que traverse notre pays»
Pour sa part, Fadi Ouakili El Assraoui, secrétaire général de la J-USFP, a pris soin dans son intervention de mettre en exergue les conclusions du dernier communiqué du Bureau politique de l’Union socialiste des forces populaires qu’il estime être une feuille de route de la prochaine étape et une réelle réponse au marasme marquant la situation critique dans laquelle se débat la société marocaine, tout en ne manquant pas, par ailleurs, de se réjouir de l’élection de Hind Al Qsiouer aux instances des organisations internationales de la jeunesse.

Le responsable de la Chabiba ittihadia a souligné que les jeunes Ittihadis se doivent de dispenser tous azimuts la culture éclairée à partir des enceintes de l’université marocaine et de faire preuve de sérieux et d’adhésion effective à l’action estudiantine moderniste (…).

Rachid Meftah

Programme

Samedi 9 septembre
08h30 : Petit déjeuner
10h00 : Ateliers thématiques

1er atelier : Médias et communication
Abdelhamid Jmahri : Membre du Bureau politique et directeur du journal Al Ittihad Al Ichtiraki
Hamza Ben Taher : Membre du Bureau national de la Chabiba ittihadiya

2ème atelier : Adaptation de la formation universitaire avec le marché du travail
Ali El Ghanbouri : Membre du Conseil national du parti et ancien secrétaire général de la Chabiba ittihadiya
Badreddine Kertah : Membre du Conseil national du parti et professeur universitaire
Mohamed El Arch : Membre du Conseil national du parti

3ème atelier : L’action associative et la socialisation des jeunes
Saïd El Azzouzi : Président de l’Association Chouala pour l’éducation et la culture
Abdellatif Baidouri : Membre du comité central du mouvement Tofola Chaabiya

13h00 : Déjeuner
15h00 : Ateliers thématiques

4ème atelier : La Cause nationale au cœur du militantisme estudiantin
Khaoula Lachguar : Membre du Bureau politique responsable des relations extérieures de l’USFP
Ayoub El Hachimi : Coordinateur national du Réseau Mena-Latina
Hind Ksiouer : Coordinatrice des relations extérieures de la Chabiba ittihadiya

5ème atelier : La jeunesse ittihadie et la chose communale
Moulay El Mehdi El Fatmi : Membre du Bureau politique, parlementaire et président de la commune Moulay Abdellah
Youssef Ouhmadouch : Président de la commune de Guelmima

6ème atelier : La fille ittihadie et le pari de l’édification
Houda Echaara : Membre du Bureau national de la Chabiba
Abir El Boujdiani : Membre du Bureau national de la Chabiba
Chadia Akernane : Membre du Bureau national de la Chabiba
Sabrine El Moussaoui : Membre du Bureau national de la Chabiba

17h00 : Temps libre
19H00 : Rencontres régionales
21h00 : Diner
23h00 : Espace Chabiba
 
Dimanche 10 septembre
08h30 : Petit déjeuner
10H00 : Séance de clôture
11h00 : Lecture du comuniqué final
13h00 : Déjeuner
14h00 : Départ des participantes et participants.


Lu 673 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p