Les métiers saisonniers refont surface à Errachidia


Libé
Vendredi 14 Juin 2024

Les métiers saisonniers refont surface à Errachidia
A Errachidia, comme dans les autres villes du Royaume, des petits métiers saisonniers refont surface à l'approche de l'Aïd Al Adha et transforment le visage de la ville en créant une véritable dynamique économique et une ambiance de fête particulière.

Quelques jours avant la fête du sacrifice, les rues commerçantes du chef-lieu de la région de Drâa-Tafilalet, ses quartiers et ses grandes places sont investis chaque jour par des marchands, jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, qui choisissent de se lancer dans des métiers occasionnels spécialement réservés au rituel du sacrifice.

Vente de foin et de charbon, aiguisage des couteaux, transport de moutons, ou encore vente d'épices et d’accessoires de boucherie...nombreux sont ces petits jobs qui émergent et prospèrent pour quelques jours, permettant aux vendeurs saisonniers de générer des revenus supplémentaires.

Pour Adil, un jeune menuisier reconverti en aiguiseur de couteaux à l’occasion de l’Aid Al Adha, la fête du sacrifice est une aubaine pour les aiguiseurs et les rémouleurs ambulants qui proposent leurs services à l’aide des machines d’aiguisage, électriques ou manuelles, avec des tarifs qui varient selon la taille de l’ustensile.

"Ce travail saisonnier me permet de générer un revenu modeste pour venir en aide à ma famille et couvrir le prix du mouton", a confié à la MAP ce trentenaire qui propose ses services dans un stand installé dans le quartier populaire de Targa.

Il a, en outre, fait remarquer que ce métier de "circonstance" est profondément enraciné dans des traditions et rituels qui découlent d’un héritage ancré dans la société marocaine.
Juste à quelques mètres, Noureddine, un quinquagénaire au sourire communicatif, propose du charbon, des foins pour les bêtes ainsi que des outils et accessoires de boucherie, une activité florissante en cette période dans les rues et les quartiers d’Errachidia.

"Cela fait dix ans que je m'adonne à cette activité. C’est une source de revenu non-négligeable, certes irrégulière mais incontournable pour subvenir aux besoins, notamment à l’occasion de cette fête qui nécessite des charges financières supplémentaires", a-t-il dit.

Et d’ajouter que ce commerce saisonnier "spécial Aïd Al-Adha" offre aussi l’occasion pour les gens de s'approvisionner pour le barbecue, le méchoui et les brochettes qu’ils consomment volontiers les jours de l'Aïd.

Outre les vendeurs du charbon et d’accessoires et les aiguiseurs de couteaux, d’autres métiers fleurissent dans les quartiers, notamment les transporteurs de moutons (pick-up, triporteurs, camionnettes, etc …) et les porteurs de moutons qui font appel à leurs muscles, sans oublier l’hébergement des bêtes jusqu’au jour de l’Aid (hôtels pour moutons).

Pour plusieurs clients, ces petits jobs rendent les préparatifs de l’Aïd Al Adha plus faciles et contribuent au bon déroulement de la fête du sacrifice.

"Les gens qui se lancent dans ces petits métiers font le bonheur de tous. Ils sont d’une grande aide parce qu’ils sont à proximité et partout, dans les différents quartiers et marchés de la ville", estime Zahra, une mère de deux enfants.

Ces métiers occasionnels au rituel du sacrifice apportent aussi une ambiance de fête et un charme particulier au grand bonheur d’une clientèle à la recherche de proximité, a-t-elle enchaîné.

Si l’Aid Al Adha constitue une grande fête religieuse, force est de constater que cet évènement représente également une opportunité en or pour les adeptes des métiers saisonniers afin de faire de "bonnes affaires".


Lu 898 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p