Les messages de sympathie et de compassion de Gad El Maleh, Jamel Debbouze et Elie Semoun


Libé
Lundi 11 Septembre 2023

Les messages de sympathie et de compassion de Gad El Maleh, Jamel Debbouze et Elie Semoun
Le monde de la culture en France est touché au "cœur" après un violent séisme au Maroc qui a fait plus de 2000 morts, multipliant les appels aux dons pour les Marocains "en détresse".

"Aujourd'hui j'encourage des gens qui sont perplexes, qui pleurent devant leur télé et ne savent pas quoi faire, je leur dis que chaque centime compte", a déclaré l'acteur et humoriste Gad Elmaleh sur BFMTV en s'associant à l'appel aux dons du Secours populaire.

"Même si je ne suis pas né là-bas, mon cœur saigne et je ne peux qu'être solidaire", a pour sa part déclaré sur BFMTV l'humoriste d'origine marocaine Elie Semoun.

"Il y a ceux qui sont choquées, il faut qu'on aide ces personnes qui sont en vie à reprendre la vie. C'est là que cet élan de solidarité a du sens et c'est pour ça que je prends la parole pour motiver et fédérer autour de cet appel aux dons", a souligné Gad Elmaleh.

Il a également dit discuter avec "quelques artistes pour essayer d'organiser un gala ou une émission" afin de "se tenir prêts avec une cagnotte, la plus grosse possible".

"Terrible nuit, terrible réveil", a réagi sur les réseaux sociaux Jamel Debbouze, humoriste, acteur et producteur franco-marocain qui a créé le festival "Marrakech du rire", en publiant un drapeau marocain.

"Tout mon soutien et mes pensées aux victimes, à leurs proches et à toutes les personnes touchées par le tremblement de terre. Aidons et apportons tous à notre échelle notre contribution pour aider le Maroc et prions pour que des vies soient sauvées dans les heures et les jours qui viennent", a-t-il poursuivi.

La ministre de la Culture Rima Abdul Malak a exprimé sa "solidarité" avec les "amis du Maroc" en promettant que la France "sera aussi demain à vos côtés pour reconstruire un patrimoine millénaire si durement touché".

"De tout cœur avec vous!", a-t-elle écrit sur X.
Jack Lang, ex-ministre de la Culture et président de l'Institut du monde arabe à Paris, a pour sa part fait illuminer la façade de l'institution avec les mots "Maroc au cœur".


Lu 1454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br