Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les manœuvres des courtiers pèsent sur les voyageurs

A la veille de l’Aïd Al Adha, qui connaît habituellement un grand mouvement de déplacements des Marocains désireux de célébrer la fête dans le foyer parental, le problème de transport se pose avec acuité durant cette période, à l’aller comme au retour, tant les tracas rencontrés par les voyageurs sont innombrables et imprévisibles


Pour s’en prémunir, bon nombre de personnes, notamment celles ayant opté pour le transport public routier recourent aux réservations de leurs billets, parfois un mois avant la fête de l’Aïd. Ce faisant, elles se préservent de problèmes de dernière minute et échappent aux pièges des spéculateurs et escrocs qui ne se privent pas de plumer les voyageurs en leur refilant des billets à des prix exorbitants. La demande de réservations affiche toujours une augmentation à la veille de l’Aid Al Adha. Surenchère des prix, bousculades dans les gares ferroviaires et routières, conditions de voyages difficiles et souvent risquées, moyens de transport de fortune et au final une grande désorganisation … se répètent chaque année à l’identique, sans que l’on puisse changer la situation. A chaque fois, l’ONCF, par exemple, annonce un effort accru en trains et en mobilisation supplémentaire de son réseau pour assurer le surplus de demandes. Et à chaque fois, des retards sont constatés et des perturbations ont lieu. Pour cette année, l’ONCF, par le biais d’un communiqué, informe qu’il a mis en place un plan de transport “Spécial Aïd” destiné à assurer les déplacements de ses clients dans les meilleures conditions de confort et de sécurité. Ce plan spécial, note ledit communiqué, prévoit des horaires cadencés durant la période du 5 au 14 décembre avec des trains forcés et des trains spéciaux programmés sur les principaux axes du réseau ferroviaire Casablanca-Rabat-Fès-Marrakech-Tanger. Pour se procurer les billets et éviter les files d’attente, des facilités sont aussi prévues à travers le renforcement du nombre de guichets de vente et l’assistance au niveau des gares pour faciliter l’accès aux quais et aux trains. Un service d’information et une assistance 7 jours sur 7 sont également mis à la disposition des clients, souligne également le communiqué. Mais une question s’impose : toutes ces mesures sont-elles à même de venir à bout des tracas des déplacements quotidiens des voyageurs qui avoisinent, en situation normale, un million? De son côté, pour faire face à cette situation d’afflux massifs vers les gares routières, le ministère de l’Equipement et du Transport, a souligné via un communiqué, qu’à l’instar des périodes précédentes, il a mis en place cette année une démarche de préparation anticipée qui consiste en l’évaluation de la demande supplémentaire en moyens de transport l’incitation des entreprises de transport régulier à adhérer à cet effort pour mettre à la disposition du ministère des autocars de renforcement. Pour avoir une estimation des déplacements des transports publics pour cette fête, il faut savoir que la demande supplémentaire durant les cinq jours précédant l’Aid et les quatre jours après dépassent les 212.000 voyageurs dont plus du tiers pour la ville de Casablanca. Larbi Bouhamida

Liberation libe
Dimanche 7 Décembre 2008

Lu 1154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020




Dans la boutique

Flux RSS