Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les études démarrent à la Faculté de médecine de Laâyoune


Quelque 100 étudiants ont démarré leurs études à la toute nouvelle Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune au titre de l'année universitaire 2021-2022.

Cette première rentrée pour ces étudiants originaires des provinces du Sud du Royaume se déroule dans un climat marqué par la sérénité et l’enthousiasme et dans le strict respect des mesures de précaution sanitaires visant la lutte contre le Coronavirus, a déclaré à la MAP la doyenne de la faculté, Fatima Zahra Hafdi Alaoui.

Elle a noté que des enseignants et professeurs compétents assurent l’encadrement et la formation des étudiants, dont le nombre sera doublé à partir de l’année prochaine, ajoutant que l’établissement universitaire accueillera aussi les étudiants étrangers en provenance des pays africains.

La Faculté, dont la réalisation nécessite un investissement de 257 millions de dirhams, veille à la promotion de l’innovation en matière pédagogique, scientifique et de recherche à la faveur d’équipements technologiques de pointe, a fait observer Mme Hafdi Alaoui.

Elle a précisé que le taux d’avancement des gros œuvres de cette faculté, érigée sur une superficie de 10 ha, a atteint 75%, soulignant que l’établissement vise à former des médecins capables de répondre aux besoins de la population des trois régions du Sud du Royaume (Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun et Dakhla Oued Eddahab) en matière de prestations de santé.

Ce projet, qui fait partie du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Maroc de former 3.300 médecins par an, pour doubler la densité médicale et passer de 6 à 10 médecins pour 10.000 habitants.

Il est doté notamment de centres de formation contenant un amphithéâtre de 400 places, trois salles de 50 places, deux salles de soutenance, deux salles de thèse, quatre salles de séminaire et quatre salles de réunion.

La Faculté comprend également des départements d’enseignement, qui regroupent deux salles de thèse, quatre salles de séminaire et quatre salles de réunions, ainsi que des laboratoires spécialisés, des centres de recherche, quatre amphithéâtres de 300 places, 6 salles de cours de 60 places et dix salles de travaux dirigés.

Libé
Jeudi 7 Octobre 2021

Lu 462 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS