Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les éboueurs en première ligne à Fès




Les éboueurs en première ligne à Fès
Des éboueurs, hommes et femmes, investissent, chaque matin, les rues et les boulevards de Fès pour veiller à leur propreté et contribuer aux efforts de prévention et de lutte contre le Covid-19.
Malgré la conjoncture actuelle marquée par l'état d'urgence sanitaire, les employés de propreté sont mobilisés pour accomplir leur travail : nettoyer, stériliser et désinfecter les espaces publics très fréquentés par les citoyens.
Rien n'a pratiquement changé pour ces hommes et ces femmes qui œuvrent, chaque jour, à rendre plus propres les espaces publics de la capitale spirituelle, à part ces opérations de stérilisation et de désinfection qui viennent s'ajouter aux tâches, qui leur sont confiées.
Ces « soldats de l'ombre » passent leur temps à collecter les déchets et à débarrasser les artères des résidus, aidés en cela par des engins et des camions qui transfèrent ces déchets vers la décharge publique contrôlée, sur la route de Sidi Harazem.
Abdelhak El Bahi est l'un de ces agents de propreté, qui débarrassent Fès de ses déchets et contribuent à améliorer le quotidien de ses habitants.
Munis de gants, masques et combinaisons spéciales, Abdelhak et ses collègues commencent leur journée, en ces temps de Covid19, par la stérilisation des gares routières et des espaces publics dans divers endroits de la ville.
''Tous les matins de 8h à 12h, je travaille aux côtés de mes collègues pour stériliser et désinfecter les espaces fréquentés par les citoyens", a confié à la MAP, Abdelhak El Bahi, mettant l'accent sur le rôle des agents de propreté dans la préservation de la santé des citoyens surtout en cette conjoncture.
''Nous désinfectons quotidiennement les lieux ouverts au public, y compris les parcs, les gares routières, ainsi que les taxis", a indiqué de son côté, Driss Bakkour, directeur de l'exploitation chez la société Ozone environnement et services, chargée de la gestion déléguée des déchets à Fès.
Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de l'accompagnement des efforts déployés par l'ensemble des acteurs en matière de lutte contre le coronavirus, ajoutant que la société a pris une série de mesures préventives et proactives pour protéger la santé de ses employés face au virus.
Parmi ces mesures, la distribution de masques et de gants, ainsi que la stérilisation de manière quotidienne des engins utilisés dans la collecte des déchets, a-t-il précisé, appelant les citoyens à faciliter la tâche aux employés à travers le recours à des sacs en plastique fermés.

Mercredi 1 Avril 2020

Lu 601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Novembre 2020 - 17:00 140.250 élèves du privé ont basculé vers le public

Dimanche 1 Novembre 2020 - 20:24 Une nouvelle génération de titres de séjour