Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les acquis et les contraintes du Centre d’hémodialyse Sidi Megdoul d’Essaouira




Les acquis et les contraintes du Centre d’hémodialyse Sidi Megdoul d’Essaouira
Le Centre Sidi Megdoul d’hémodialyse à Essaouira vient d’organiser une journée portes ouvertes dans le cadre du programme de commémoration de la Journée mondiale de lutte contre l’insuffisance rénale organisée sous le thème «Un mode de vie correct pour des reins sains».
La journée de sensibilisation à la maladie et aux rôles, objectifs, acquis et contraintes du centre a été présidée par le gouverneur de la province et marquée par la présence de parlementaires, présidents de conseils élus, chefs de services externes et acteurs associatifs. Des explications ont été données à cet effet aux invités qui ont visité à l’occasion les différents locaux du centre.
D’après les chiffres présentés par les responsables de l’Association Sidi Megdoul, 110 patients bénéficient gratuitement des services du centre qui couvre actuellement l’ensemble des malades inscrits sur la liste d’attente. Une importante réalisation fruit de coopération étroite et fructueuse entre les différents intervenants notamment la province, les conseils municipal et provincial, le  conseil de la région Marrakech-Safi, l’INDH, et la délégation provinciale du ministère de la Santé qui soutient le centre en équipements et ressources humaines.
Ledit centre, créé en 2002, a, au fur et à mesure, développé ses structures d’accueil et ses moyens humains et logistiques grâce à l’abnégation et l’engagement inconditionnel de plusieurs mécènes qui ont énormément contribué à la création et la pérennisation de cette structure à la fois sanitaire et sociale. Le centre dispose actuellement de 32 machines, offre ses soins à 110 patients dont 18 sur la liste d’attente.
Soucieux d’améliorer et de pérenniser les services du centre, les responsables de l’Association Sidi Megdoul ambitionnent de mettre en œuvre un projet d’extension du local tout en développant ses moyens logistiques.
Pour rappel, les reins ont pour fonction essentielle de retirer du sang l’excès de liquide et les déchets du métabolisme. Ils reçoivent le sang par les artères rénales qui  transportent le sang oxygéné provenant du cœur. En pénétrant dans les reins, le sang circule dans des vaisseaux de plus en plus petits qui aboutissent à un néphron  (une espèce de rein miniature). Un néphron est formé d’un glomérule qui filtre l’eau, les sels minéraux, le calcium, les acides aminés et les déchets et d’un tubule qui transporte l’eau et tous les matériaux collectés. Le sang réabsorbe alors les matériaux que le corps peut utiliser de nouveau, et le reste est collecté dans le bassinet (une sorte d’entonnoir relié à l’uretère qui transporte l’urine à la vessie). Chaque minute, les reins filtrent environ 1 litre de sang, soit un cinquième de la quantité pompée par le cœur.
L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave qui entraîne une détérioration graduelle et irréversible de la capacité des reins à filtrer le sang et à excréter certaines hormones. Les produits du métabolisme et l’eau en excès passent de moins en moins dans l’urine et s’accumulent dans l'organisme.
L’insuffisance rénale chronique résulte des complications du diabète, de l’hypertension ou d’autres maladies. L’insuffisance rénale aiguë, quant à elle, survient soudainement. Elle se produit souvent à la suite d’une diminution réversible du flot sanguin rénal. Les causes sont multiples, comme la déshydratation, les infections sévères, une obstruction telle l’hypertrophie de la prostate, ou l’exposition à des substances qui sont toxiques pour les reins comme les produits de contraste utilisés en radiologie.

Abdelali Khallad
Jeudi 6 Avril 2017

Lu 960 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés