Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Nuits du Ramadan de l’IF célèbrent la femme

L’évènement animera douze villes du Royaume du 24 au 30 mai




Nées à El Jadida, il y a dix ans, puis étendues à tous les Instituts français du Maroc, les Nuits du Ramadan sont de retour pour une 12ème édition, du 24 au 30 mai courant, dans douze villes, à savoir El Jadida, Casablanca, Agadir, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger, Essaouira et Tétouan. «Cette année nous sommes ravis de voir les 12 antennes de nos Instituts participer à ces Nuits du Ramadan, ce qui en fait vraiment un événement national réparti dans des lieux très variés», a souligné Jean Pierre Mahoué, directeur général adjoint de l’Institut français au Maroc, lors d’une conférence de presse pour la présentation de cette édition. Initiée par l’IF en partenariat avec les principaux acteurs culturels des régions et des villes concernées, cette édition prévoit pas moins de 16 concerts qui seront donnés principalement par quatre grandes artistes internationales représentant quatre cultures différentes. Il s’agit de la diva marocaine Oum, de la Cap-Verdienne Monica Pereira, de la Tunisienne Dorsaf Hamdani et de la Soudanaise Alsarah avec le groupe The Nubatones. «Ce sont quatre univers totalement différents qui font écho au thème de la femme choisi pour la saison 2018», a indiqué le directeur de l’Institut français d’El Jadida, Damien Heurtebise, précisant qu’il s’agit d’une édition «pleine de promesses parce qu’elle est ouverte effectivement à toutes les voix de femmes qui ont l’Afrique comme point de référence, mais qui ont surtout un autre regard à apporter sur le monde qui nous entoure». «C'est aussi une opportunité de promouvoir le dialogue et l’ouverture d’esprit qui est celle que nous cherchons chaque année à travers l’organisation du Festival des Nuits du Ramadan», a-t-il ajouté.
Pour ceux qui ne la connaissent pas, Oum est une chanteuse exceptionnelle au regard étincelant, inspirée par le jazz et l’Orient. Sa voix singulière, à la fois douce et puissante, réussit à combiner les éléments de sa culture d’origine, et ceux du patrimoine musical universel qu’elle explore. Quant à Monica Pereira, d’origine cap-verdienne et bissau-guinéenne, elle compose avec talent, à partir de ses racines multiples, un somptueux voyage musical qui nous transporte depuis Paris jusqu’au Brésil en passant par la terre de ses ancêtres. Entre ballades langoureuses et rythmes entraînants se mêlant à merveille à sa voix suave, Monica fait vibrer avec beaucoup de grâce sentiments et émotions. La Tunisienne Dorsaf Hamdani invitera, pour sa part, le public à une rencontre improbable entre deux femmes immenses: Barbara et Fairouz. Une rencontre virtuelle et interculturelle originale, Orient et Occident réunis.
Le groupe Alsarah & The Nubatones est, quant à lui, né à la suite de plusieurs conversations entre Alsarah et Rami El Aasser sur les chants traditionnels soudanais, le modèle de migration moderne et les échanges culturels entre le Soudan et l’Egypte. Depuis leur premier concert en octobre 2011, le groupe s’est produit aux Etats-Unis et à l’international dans de nombreux prestigieux festivals et salles de concerts.
Il est enfin à rappeler qu’en plus des artistes cités, chaque ville aura sa programmation locale. El Jadida accueillera Soukaina Fahsi et le groupe Maghrib Soul Band, tous deux proposés par la direction provinciale du ministère de la Culture à El Jadida. La ville de Meknès vibrera, quant à elle, aux rythmes de Mokhtar Gania - Africa Gnaoua Experience et de Bnate Aissaouia. La troupe Agrawe animera, pour sa part, la ville d’Agadir alors que le célèbre Farid Ghannam montera sur scène à Kénitra et le groupe Marsa Band à Essaouria.

Mehdi Ouassat
Mercredi 23 Mai 2018

Lu 808 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.