Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Léger rebond du nombre de morts en Espagne

Assouplissement du confinement pour les enfants




Léger rebond du nombre de morts en Espagne
L'Espagne a enregistré mardi un léger rebond quotidien des morts dus au coronavirus, tandis que le gouvernement a annoncé un assouplissement pour les enfants du très strict confinement en vigueur.
Selon le ministère de la Santé, 430 personnes sont décédées dans les dernières 24 heures en raison de la maladie, un chiffre en hausse par rapport aux 399 de lundi.
Le bilan quotidien du Covid-19 a généralement tendance à remonter le mardi en raison d'un retard de notification par les régions des morts intervenues durant le week-end.
Au total, 21.282 personnes ont succombé à la maladie en Espagne, un des pays les plus endeuillés au monde par la pandémie et où le nombre de cas confirmés dépasse désormais les 204.000, pour 82.518 personnes guéries.
Malgré ce rebond, "la nette tendance à la baisse du nombre de morts se poursuit" même si "c'est un chiffre qui nous préoccupe", a souligné le directeur du centre d'alertes sanitaires Fernando Simon.
Au plus fort de l'épidémie, le pays a enregistré 950 morts quotidiens le 2 avril.
Malgré les mesures drastiques prises depuis la mi-mars, le retour à la normale paraît encore lointain.
Le personnel soignant, qui a cruellement manqué de matériel de protection en particulier au début de l'épidémie, reste durement affecté avec 31.788 personnes contaminées, a annoncé le ministère de la Santé, alors que le gouvernement fait face à de sévères critiques sur ce point.
Plus d'un millier de professionnels de santé ont dû être placés en quarantaine dans la région de Murcie (sud-est), après avoir utilisé un lot de centaines de milliers de masques défectueux, retiré la semaine dernière, a indiqué à l'AFP une porte-parole du gouvernement régional.
Le conseil des ministres a approuvé mardi une nouvelle prolongation jusqu'au 9 mai inclus de l'état d'alerte et du confinement décrétés le 14 mars, qui devra être ratifiée mercredi par les députés.
Le confinement, l'un des plus durs en Europe, sera légèrement assoupli à partir du 26 avril pour permettre aux enfants, jusqu'ici enfermés chez eux, de sortir.
Le gouvernement, qui avait dans un premier temps annoncé que ces sorties se limiteraient à pouvoir accompagner un adulte au supermarché ou à la banque, a fait volte-face dans la soirée après une avalanche de critiques de tous bords.
"Je vais autoriser les enfants (de moins de 14 ans) à sortir se promener à partir de dimanche", a finalement annoncé le ministre de la Santé Salvador Illa, tout en expliquant que ces sorties seraient limitées et encadrées.
"Nous ne sommes pas dans une phase de désescalade, nous sommes dans une phase de confinement", a-t-il insisté.
 

Jeudi 23 Avril 2020

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.