Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le virtuose du guembri Hamid El Kasri enflamme le public à Addis-Abeba




Devant un public nombreux, maâlem Hamid El Kasri s'est produit, mardi dernier, sur la scène du théâtre national d'Addis-Abeba, où il a plongé le public dans un spectacle à part entière incluant la virtuosité au guembri et la puissance du son. Le virtuose du guembri Hamid El Kasri et les membres de sa troupe assuraient beaucoup plus le chant et les chœurs sur des morceaux du répertoire Gnaoua comme "Hamdouchya" ou "Mimoune", faisant vibrer le public sur les rythmes de la musique gnawa assortie d'une voix profonde et intense et une chorégraphie homogène.
  Lors de cette soirée musicale, le public a pu découvrir ou redécouvrir cette éblouissante musique d'origine africaine avec le son profond et percussif du guembri, le tintement des crotales métalliques (qraqeb) et le son des tambours (tbal) qui accompagnent le chant repris à l'unisson par la troupe dans une langue mythique. Dans une déclaration à la MAP, maâlem Hamid El Kasri s'est dit "très content" de se produire à Addis-Abeba, l'objectif étant de contribuer à la promotion de la musique gnaoua et par conséquent du patrimoine culturel marocain et africain à l'étranger. "Je sens que je suis fait pour cela et je suis très content de le vivre", a ajouté Hamid El Kasri, bercé par cette musique et cet art depuis son jeune.

Vendredi 26 Janvier 2018

Lu 885 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.