Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le trompettiste Ibrahim Maalouf jugé pour agression sexuelle sur mineure




Le trompettiste Ibrahim Maalouf jugé pour agression sexuelle sur mineure
Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, qui avait embrassé une collégienne en stage dans son studio d’enregistrement en 2013, sera jugé en France pour agression sexuelle.
La jeune fille, à l’époque âgée de 14 ans, était en stage d’une semaine dans le studio d’Ivry-sur-Seine d’Ibrahim Maalouf, en région parisienne. Le musicien, alors âgé de 33 ans, l’avait embrassée à l’issue de ce stage. Il a depuis toujours reconnu un “acte unique” qu’il avait “immédiatement regretté”, selon le parquet.
Les parents ont fait un signalement un an après les faits et une enquête a été ouverte, débouchant sur le placement en garde à vue en janvier 2017 d’Ibrahim Maalouf, 37 ans.
La jeune fille “avait commencé à se scarifier, à faire des crises de boulimie. Elle a vu un médecin et a révélé qu’il y avait eu des caresses sexuelles”, affirme l’avocat de la famille, Jean-Baptiste Moquet, expliquant que la jeune fille, “amoureuse” du musicien et “fascinée” par lui, avait voulu le protéger. L’enquête préliminaire avait été ouverte pour “atteinte sexuelle”, qui implique le consentement de la mineure. “Au terme des investigations” cependant, le parquet a estimé “qu’il n’y avait pas eu de consentement de la victime, et décidé de renvoyer” Ibrahim Maalouf devant le tribunal pour “agression sexuelle”, a-t-il expliqué à la veille du procès.
En 2017 et alors que des médias avaient fait état d’une enquête ouverte pour agression sexuelle, le célèbre trompettiste avait dénoncé de “fausses informations extrêmement préjudiciables”, “délibérément diffusées dans le seul but” de le “décrire comme un prédateur sexuel”.
A l’audience, Ibrahim Maalouf devrait contester, au moins partiellement, la version de la jeune fille. Contactée par l’AFP, son avocate Maud Sobel a indiqué “réserver ses déclarations au tribunal”.

Samedi 10 Novembre 2018

Lu 202 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés