Le super-héros Marvel “Shang-Chi” reste le roi du box-office nord-américain


Libé
Mardi 14 Septembre 2021

Le film Disney “Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux”, qui met en scène le premier super-héros asiatique de la franchise Marvel, a régné sur le box-office nord-américain pour la deuxième semaine consécutive, amassant 35,8 millions de dollars de recettes selon des chiffres provisoires d’un cabinet spécialisé publiés dimanche. Le film, avec au casting le sino-canadien Simu Liu dans le rôle d’un ancien assassin ayant fui un père dominateur (la superstar hong-kongaise Tony Leung), a déjà récolté 145,6 millions de dollars dans les cinémas américains et canadiens, selon le cabinet spécialisé Exhibitor Relations. La comédie d’action “Free Guy” s’est hissée à la deuxième place, avec 5,8 millions de dollars de recettes. Ryan Reynolds y joue un simple figurant d’un jeu vidéo qui cherche à prendre en main son destin et dérègle la mécanique bien huilée pensée par les créateurs. La troisième place est allée à un nouveau venu, le film d’horreur “Malignant” et ses 5,6 millions de dollars amassés. Il s’agit d’un “faible démarrage pour un genre qui a bien résisté pendant la pandémie”, selon l’analyste David Gross, qui dirige Franchise Entertainment Research. Un autre film d’épouvante, “Candyman”, remake produit par Universal du célèbre film de 1992, s’est octroyé la quatrième place (4,8 millions de dollars ce week-end, et 48 millions depuis sa sortie). Le Top 5 est complété par le film d’aventures Disney “Jungle Cruise”, avec 2,4 millions de dollars.


Lu 305 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 20:00 Mohamed El-Ghaoui tire sa révérence