Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secteur automobile signe une nouvelle performance à l’export

Boosté par la hausse des ventes au niveau de tous les segments

Vendredi 6 Octobre 2023

En hausse de 35,6%, les exportations atteignent plus de 90 milliards de dirhams à fin août
Les exportations du secteur automobile restent sur une bonne tendance. Selon les données publiées par l’Office des changes, elles se sont établies à plus de 90,4 milliards de dirhams (MMDH) durant les huit premiers mois de cette année.

Les ventes de l’industrie automobile ont ainsi bondi de 35,6% soit +23,72 MDH au terme de cette période, dépassant dès lors le niveau constaté sur la même période de l’année écoulée, a indiqué l’organisme public dans son bulletin sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs d’août 2023.

Il est à rappeler que les ventes du secteur automobile avaient affiché un accroissement de 37,4%, équivalent à +22,33 MMDH au cours du mois de juillet 2023. Elles s’étaient alors établies à 82,02 MMDH au terme du mois précédent contre 59,68 MMDH à fin juillet 2022.
En juin de la même année, elles avaient connu une augmentation de 34,3% (+18,14 MMDH) après avoir atteint 70,97 MMDH contre 52,83 MMDH à fin juin 2022. 

D’après les explications de l’organisme public, l’évolution des ventes à l’export du secteur automobile observée à fin août dernier « est due à la hausse des ventes de tous les segments du secteur, essentiellement le segment de la construction (+9,76 MMDH), celui du câblage (+8,28 MMDH) et celui de l’intérieur véhicules et sièges (+1,60 MMDH)».

A titre de comparaison, l’évolution constatée durant le mois de juillet faisait suite « à la hausse des ventes de tous les segments du secteur, à savoir le segment de la construction (+31,4% ou +9.080MDH), celui du câblage (+43,9% ou +7.877MDH) et celui de l’intérieur véhicules et sièges (+36,2% ou +1.486MDH)», comme l’avait souligné l’Office des changes dans son bulletin d’alors.

Toujours selon l’institution, celle de juin dernier s’expliquait par « la hausse des ventes de tous les segments du secteur, à savoir le segment du câblage (+44,3% ou +6,95 MMDH), celui de la construction (+26,2% ou +6,77 MMDH) et celui de l’intérieur véhicules et sièges (+34,1% ou +1,22 MMDH).

Il est important de noter que les ventes du secteur de l’électronique et électricité ont parallèlement bondi de 32,8%, soit +3,75 MMDH, à fin août  2023, atteignant ainsi 15,17 MMDH contre 11,42 MMDH à fin août 2022 ; tandis que celles du secteur aéronautique ont accusé une baisse de 3,7% correspondant à -531MDH.

A titre de comparaison, rappelons également que les ventes du secteur de l’électronique et électricité avaient bondi de 34,6% (+3,46 M MDH) en juillet dernier, s’établissant à 13,48 MMDH au lieu de 10,01 MMDH à fin juillet 2022, alors que celles du secteur aéronautique avaient en parallèle enregistré un recul de 1% (-124MDH).

Signalons enfin que les exportations de marchandises ont connu globalement une légère hausse de 0,2% (+508MDH) en se situant à 280,01 MMDH à fin août 2023 contre 279,51 MMDH un an auparavant.

Dans son récent bulletin sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs, l’Office indique que l’augmentation a concerné, principalement, les exportations du secteur de l’automobile, celles de l’électronique et électricité et celles du textile et cuir. S’agissant des ventes des phosphates et dérivés et celles de l’aéronautique, il ressort de ses données qu’elles ont affiché une baisse durant la même période.

Alain Bouithy

A l'opposé, les ventes de voitures neuves au Maroc baissent à fin septembre

Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont établies à 117.375 unités durant les neuf premiers mois de cette année, en baisse de 2,92% par rapport à la même période en 2022, ressort-il des statistiques mensuelles de l'Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).
Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers (VP) s'est situé à 106.090 unités, en repli de 1,51%, alors que celui de véhicules utilitaires légers (VUL) a diminué de 14,46% à 11.285 unités, précise l'AIVAM.
La marque "Dacia" domine le segment des VP, avec une part de marché de 23,51%, soit 24.944 unités écoulées à fin septembre 2023, relève la même source.
Pour ce qui est du segment VUL, Renault a écoulé 2.617 unités avec 23,19% de part de marché, rapporte la MAP.
Côté premium, Audi a augmenté ses ventes de 8,41% à 3.185 voitures pour atteindre une part de marché de 3%.
Pour le seul mois de septembre, AIVAM fait état d'une baisse des ventes globales de 15,72% à 11.713 unités. Dans le détail, les segments VP et VUL ont enregistré, respectivement, un repli de 15,19% à 10.116 unités vendues et de 18,93% à 1.597 unités vendues.

Alain Bouithy

Lu 996 fois

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile






Inscription à la newsletter

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30