Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le réseau consulaire marocain en France multiplie ses actions de proximité


Libé
Vendredi 9 Février 2024

Les 17 établissements, qui constituent le réseau des consulats du Maroc en France, lancent une vaste campagne à travers le territoire français, dans l’objectif de faciliter les prestations consulaires et administratives des résidents marocains.

Le réseau consulaire marocain en France s’est organisé, dès les premiers jours de 2024, en vue de coordonner les actions de proximité menées régulièrement par les consulats et les étaler jusqu’au mois de juin.

Il s’agit d’’’anticiper sur les goulots d’étranglement’’ que connaissent certains consulats à la veille des vacances d’été, même si depuis la mise en place de la prise de rendez-vous en ligne, ils se sont ostensiblement réduits.

Il est également question de permettre à des personnes qui ne maîtrisent pas l’outil informatique d’avoir les meilleures prestations consulaires, parfois même à domicile, ainsi que pour les personnes âgées ou encore les personnes à mobilité réduite ou malades et qui peuvent difficilement se rendre dans leur consulat.

Ainsi, le consulat général du Maroc à Dijon, dirigé par Abdelali Bellemlih, a organisé un consulat mobile dès le 24 décembre dernier dans la ville d’Auxerre. Il avait connu une ‘’très forte’’ mobilisation de la communauté marocaine qui y est établie.

Le 3 février courant, c’était autour du consulat général de Lille, dirigé par Habiba Zemmouri, d’organiser  la même opération à Maubeuge (87 km de Lille). Ce même consulat prévoit une opération similaire au profit des Marocains installés dans la ville de Dunkerque (76 km de Lille) le 2 mars prochain.

Quant au consulat général du Maroc à Toulouse, dirigé par Nadya Talmi, il a organisé des journées portes ouvertes  samedi 3 février, et prépare une opération mobile à Carcassonne le  17 février pour les Marocains établis dans le département de l’Aude.

Le 7 février, le consulat général du Maroc à Montpellier s’est rendu en Ardèche pour permettre le retrait des cartes nationales d’identité, des passeports et d’autres documents administratifs au bénéfice des ressortissants marocains établis dans ce département. La consule générale du Maroc à Montpellier, Nouzha Sahel, a saisi cette occasion pour répondre à l’invitation de la préfète de l’Ardèche, Mme Sophie Elizéon.

Les ressortissants marocains établis à Bourges et qui dépendent du consulat du Maroc d’Orléans, dirigé par Rajae Ben Chaji, bénéficieront d’une  démarche “à domicile”, avec un consulat mobile prévu le 17 février.

Le consulat général du Maroc à Lyon “donnera le coup d’envoi de son cycle de consulats mobiles le 24 février prochain en allant à la rencontre des Marocains établis à Saint-Etienne”, a déclaré à la MAP la consule générale, Fatima Baroudi.

Quant à Myrieme Taleb, qui est à la tête du consulat général du Maroc à Rennes, elle se rendra, avec son équipe, le samedi 24 février dans la ville d’Angers. “D’autres consulats mobiles dans les 12 départements qui relèvent de ce consulat général sont prévus dans les prochaines semaines”, a-t-elle précisé.

La ville de Limoges verra le samedi 17 février un déplacement important des cadres du consulat du Maroc à Bordeaux, à la tête duquel se trouve Ahmed Nouri Salimi, pour assurer, entre autres prestations, l’établissement et la remise de passeports et de cartes d’identité.

Le consul général du Maroc à Marseille,   Mohamed El Hamouli, a, quant à lui, mobilisé toutes les ressources de sa représentation pour pouvoir assurer le 2 mars 2024 un consulat mobile dans la ville de Carpentras. Des opérations similaires sont programmées à Nice le 27 avril et à Avignon le 1er juin prochain.

Les consulats du Maroc de la région parisienne ne sont pas en reste, puisque celui de Pantoise a annoncé une journée portes ouvertes, ce samedi 10 février. “Tous ceux de nos ressortissants qui ne peuvent pas se déplacer un jour de semaine, trouvent des facilités à ce que nous puissions les recevoir le samedi entre 10h et 15h”, a précisé le consul général Salah Taouis.

Même préoccupation au sein des équipes du consulat de Villemomble, qui organisera en même temps que les consulats généraux de Paris, Colombes et Orly, dirigés respectivement par Sabah Ait El Bachir, Nada El Bakkali El Hassani, Hiba Iraki Housseyni et Mohamed Lahjiri, une journée portes ouvertes le samedi 24 février 2024.

Enfin, le consulat général du Maroc à Bastia “se déplacera notamment à Ajaccio et Porto-Vecchio dans les semaines qui viennent”, a annoncé la consule générale, Mme Najoua El Barrak.


Lu 796 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p