Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rap en fête à Mawazine

Entre “Dommini” et “Issawa Style”, impossible d’être “Déconnectés”




DJ Hamida, le groupe de rap H-Kayne et le rappeur Muslim ont délecté le public, vendredi à Salé, de toute l’étendue de leurs palettes musicales, allant du morceau “Déconnectés” du jeune DJ Hamida à la chanson “Dommini” du rappeur, en passant par le très fameux “Issawa style” du groupe H-Kayne. DJ Hamida a ouvert le concert, tenu à l’occasion de la 17ème édition du Festival Mawazine-rythmes du Monde, avec un mix des chansons les plus en vogue en ce moment, notamment “Ya lili” du chanteur tunisien Balti, “Hasta luego” de Zouhair Bahaoui, “Nebghi tjini b survet” du chanteur Aymane Serhani ou encore “Chocolat” de Lartiste et Awa Imani, avant de mixer son très célèbre tube “Déconnectés” devant un public déchaîné.
Emballés par le mix enflammant du jeune DJ, mêlant différents styles que ce soit le raï, le rap, le hip-hop ou encore le chaâbi, les festivaliers n’ont pas hésité à danser dans une ambiance de flow festif exceptionnelle. Le rappeur Leck, qui accompagnait DJ Hamida sur scène, a su divertir la foule par son célèbre tube “Elle aime trop ça”, avant de céder la scène au groupe de rap H-Kayne, qui a enchaîné ses tubes les plus connus, notamment “Ana kanbghik ana”, “Ygoulou mabghaw” et “Tfe dow”.
C’est sur le son très connu de la chanson “Issawa style” que le groupe de rap a quitté la scène, mais pas avant d’avoir enflammé le public exceptionnel de la scène de Salé, qui a eu le mérite de galvaniser les artistes par son entrain, sa chaleur et ses applaudissements, témoignage réel d’une adhésion totale. Puis vint le tour du rappeur Muslim, qui a interprété ses titres “Dommini”, “Law kan lwaqie lawha”, “Zenqa”, “L’ghoul”, “Dmoû lhawma”, “L’ain lhamra” et “Lghorba”, face à des spectateurs ravis, rayonnants et totalement épris par les paroles de l’artiste. Les spectateurs, en majorité des jeunes, ont repris en chœur des morceaux devenus désormais cultes du rappeur Muslim, rendu célèbre par son charisme, sa présence sur scène et surtout sa capacité à communiquer avec une jeunesse sensible à l’univers cru dépeint dans ses chansons.
C’est une grande histoire de compréhension mutuelle qui lie ce jeune rappeur à son public à travers des chansons célèbres, parlant aux cœurs de ses fans, avec un langage qui leur est familier et des paroles qui les font vibrer par leur sensibilité et leur sincérité. Le public formidable, qui a afflué en masse, a volé par moments la vedette aux artistes, réussissant une prestation singulière, en donnant de la voix, en chantant et en dansant dans une ambiance festive inoubliable.
Originaire de Meknès, DJ Hamida s’est très vite mis à jouer des platines dès 1998, de par son amour pour les tables de mixage et les vinyles. Mêlant house, r’n’b, raï ou encore hip-hop, une signature qu’il appelle le “Meknessi Style” dans ses sets, il met le feu à chacune de ses prestations. Quant au groupe H-Kayne, créé en 1996, il est incontestablement le groupe phare du hip-hop marocain.
Un hip-hop empli de messages d’espoir et d’enthousiasme. Célèbre artiste de la scène hip-hop marocaine, Muslim est pour sa part né à Tanger. En 1996, il a créé son groupe “Out Life” et enregistré divers opus. Il a produit de nombreux albums solo et a collaboré  sur des diverses compilations marocaines et internationales.
Avec plus de 2 millions de spectateurs pour chacune de ses dernières éditions, Mawazine est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde. Organisé à l’initiative de l’Association Maroc Cultures sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Festival propose cette année une programmation riche et exigeante avec à l’honneur de grandes stars de la chanson marocaine, africaine, orientale et occidentale.

A.A
Samedi 30 Juin 2018

Lu 1474 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.