Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le premier club de tolérance et de coexistence voit le jour à Essaouira


Libé
Jeudi 21 Janvier 2021

En application de la convention-cadre signée dernièrement entre le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique d’une part, et le Centre d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc et l’Association Essaouira Mogador d’autre part pour la promotion des valeurs de tolérance, de diversité et de coexistence au sein des établissements scolaires et universitaires, le lycée Akensouss vient d’abriter la cérémonie de création du premier «Club de tolérance et de coexistence dans la diversité» au Maroc.

Une initiative-locomotive qui a fourni l’occasion de mettre en évidence la participation des élèves à des activités de recherche et de formation axées sur les questions de diversité et d’échange culturel, et d’assoir les premiers projets éducatifs relatifs, entre autres, à la mise en place desdits clubs à travers les académies du Royaume. Abdellah Ouzitane, président fondateur du Centre d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, Farid El Bacha, président exécutif dudit Centre, Tarick Outmani, président du bureau exécutif de l’Association Essaouira Mogador, Lahcen Outghit, directeur du lycée Akensouss, ainsi que des chercheurs dans l’histoire du judaïsme au Maroc, les animateurs du club et les élèves membres ont pris part à cette activité qui a permis de mettre en lumière la place centrale qu’occupe le Maroc en termes de promotion des valeurs de tolérance et d’ouverture, auxquelles Sa Majesté le Roi Mohammed VI accorde une grande importance. Farid El Bacha a, en l'occasion, mis en relief l’exception marocaine au sein du monde arabo-islamique en termes de cohabitation entre toutes les cultures, les religions et les sensibilités dans l’identité plurielle, ouverte et tolérante du Royaume. Il a, à cet effet, invité les jeunes du club à découvrir toutes les facettes de la mosaïque identitaire marocaine, notamment la riche histoire du judaïsme au Maroc.

Abdellah Ouzitane a également insisté sur la centralité et l’universalité des valeurs de tolérance, de partage et de cohabitation. Il a, en effet, rappelé l’initiative pionnière du Maroc qui a intégré l’histoire et la culture juive dans les curricula scolaires à même d’enraciner l’esprit ouvert et tolérant du Royaume. «Nous invitons tous les élèves du lycée à visiter le centre pédagogique et culturel de Bayt Dakira qui incarne les différentes facettes de l’existence millénaire juive enracinée dans l’histoire du Royaume», a déclaré Abdellah Ouzitane. Pour sa part, Tarick Outmani a mis en avant le caractère pionnier de l’initiative du lycée Akensouss sur le plan provincial et national. Il a réitéré à cet effet l’engagement de l’association et du centre à travailler en commun dans le cadre d’un plan d’accompagnement des jeunes des clubs pour une découverte juste et objective de la mémoire juive et de l’histoire de cohabitation entre musulmans et juifs marocains. Il convient de rappeler que selon ladite convention, des clubs pédagogiques «de tolérance et de coexistence dans la diversité» seront créés au sein des établissements scolaires.

Professeurs, élèves et étudiants prendront part régulièrement aux activités initiées par le centre et l’association autour de la thématique de la convention et des visites estudiantines à Bayt Dakira seront organisées durant toute l’année. Les plans d’action des clubs seront accompagnés et appuyés, et les trois parties s’ouvriront sur les études et les projets de recherches portant sur la valorisation et la mise en relief de la richesse et la diversité de l’identité marocaine.

Abdelali Khallad


Lu 742 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS