Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le plan d'action national du Maroc sur les femmes, la paix et la sécurité mis en avant devant le Conseil de sécurité
 



Libé
Vendredi 10 Mars 2023

Le plan d'action national du Maroc sur les femmes, la paix et la sécurité mis en avant devant le Conseil de sécurité
          

La ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a mis en avant, mardi devant le Conseil de sécurité à New York, le plan d'action national sur les femmes, la paix et la sécurité que le Maroc a lancé en 2022.
 Ce premier plan d’action a été adopté en tant que cadre politique intégré en application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, a indiqué la ministre qui s’exprimait lors d’un débat général de l’instance exécutive de l’ONU tenu sous le thème "Femmes, paix et sécurité".


Cette réunion a coïncidé avec les travaux de la 67è session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU qui se tient du 6 au 17 mars courant et à laquelle Mme Hayar représente le Maroc à la tête d’une délégation, composée notamment de représentants des départements ministériels, du Conseil constitutionnel et de la société civile.


La ministre a relevé que le plan d’action national sur les femmes, la paix et la sécurité intervient en application de la vision de SM le Roi Mohammed VI visant à renforcer l’égalité des genres et la protection des droits de la femme, notant que cette initiative a fait l’objet de larges consultations associant l’ensemble des départements ministériels, les institutions nationales, ainsi que les organisations de la société civile concernées, avec le soutien “précieux” d’ONU-Femmes.


Le Maroc s’est appuyé sur une approche globale et intégrée pour mettre en place ce nouveau plan afin de lutter contre les nouvelles menaces sécuritaires, y compris les états d’urgence comme la pandémie du Covid-19, a-t-elle dit, précisant que le plan d’action national tend à renforcer les capacités des femmes dans tous les domaines afin qu’elles puissent affronter les menaces émergeantes dans un environnement régional et international de plus en plus complexe.


La ministre a également indiqué que le plan d’action national portant sur les femmes, la paix et la sécurité repose sur trois piliers, à savoir la diplomatie préventive, la médiation et le maintien de la paix, la promotion d’une culture de la paix et de l’égalité et la participation économique de la femme.


Conformément aux Hautes directives royales, le Maroc veille à la mise en oeuvre de ce plan en adoptant une approche basée sur les résultats, avec le soutien de ses partenaires internationaux, a-t-elle souligné, signalant que ce plan se veut aussi une plateforme à l’échelle africaine pour faire face aux défis régionaux et internationaux qui menacent les droits de la femme, sa sécurité et sa participation dans tous les domaines. Dans ce cadre, Mme Hayar a mis en avant l’importance de la coopération Sud-Sud et tripartite avec les pays africains frères en faveur de la protection des droits des femmes.


Le lancement de ce plan, premier plan d’Action national du Maroc sur les Femmes, la paix et la sécurité a été présidé par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine, et des Marocains résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, le 23 mars 2022.
 Cette cérémonie avait connu la participation des ministres des Affaires étrangères du Gabon, du Ghana, de la Norvège et de la Colombie, ainsi que de la Directrice exécutive d’ONU-Femmes et de l’Envoyée spéciale du président de la Commission de l’Union africaine sur les Femmes, la Paix et la Sécurité.

La ministre a, par ailleurs, mis l’accent sur la contribution “sans cesse” du Royaume à la sauvegarde des principes de la paix et de la sécurité depuis les années 60, et ce à travers sa participation aux opérations de maintien de la paix, rappelant que le Maroc a participé aux opérations de maintien de la paix à quatre reprises, notamment en Afrique.


A l’instar des autres institutions de l’Etat, les Forces Armées Royales, en exécution des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-Major Général des Forces Armées Royales, accordent une attention particulière à la pleine participation et contribution de la femme marocaine, a-t-elle affirmé, rappelant que depuis 1992, quelque 2.100 femmes marocaines ont participé à des opérations de maintien de la paix, notamment à travers la prévention de la violence à l’égard des femmes en périodes de conflit et post-conflit.


Relevant que la participation de la femme marocaine dans les opérations de maintien de la paix concerne plusieurs domaines dont la santé, l’administration et les opérations militaires, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille a indiqué que la femme marocaine prend part à quatre opérations de maintien de la paix, à savoir la MINUSCA, la MINUSS, l’UNITAS et MONUSCO. 




Lu 246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p