Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le patrimoine marocain à l’honneur à Toronto




La richesse et la diversité du patrimoine marocain sont à l’honneur à Toronto durant ce mois de novembre, proclamé “Mois du patrimoine marocain” par la province canadienne. «Au cours de ce mois, nous avons l’occasion de découvrir le patrimoine marocain et de reconnaître la richesse de la culture du Maroc», a écrit le maire de Toronto, John Tory sur son compte tweeter.

Dans un entretien à la MAP, le président de l’Association marocaine de Toronto (AMDT), à l’origine de l’évènement, revient sur la portée de cette proclamation, les activités phares programmées ainsi que leur impact en termes de rayonnement culturel et d’intégration de la communauté marocaine. Questionné sur la symbolique de la proclamation de novembre “Mois du patrimoine marocain” à Toronto, il explique que «proclamer le mois de novembre «Mois d’Héritage Marocain» à Toronto est une très bonne nouvelle pour la communauté marocaine. C’est une première au Canada. Il s’agit d’une reconnaissance de l’ensemble des efforts et des contributions de la communauté marocaine au Canada et surtout à Toronto. Et comme en témoigne le maire de Toronto, la ville reconnaît ainsi les précieuses contributions par lesquelles la communauté marocaine de Toronto donne pleinement son sens à la devise de la cité : «La diversité, notre force».»

Concernant les activités programmées durant ce mois pour mettre en valeur le patrimoine marocain, le président de l’Association souligne que celle-ci a «concocté un programme riche et varié, à la hauteur de la grandeur du patrimoine et de la riche civilisation marocaine aux multiples affluents. Toutefois, toutes les activités se dérouleront en mode virtuel, pandémie oblige». «Outre l’événement phare de la levée du drapeau marocain, dit-il, en commémoration de la fête de l’indépendance et de la Marche verte, le mois de novembre à Toronto est marqué par une série d’activités visant à promouvoir la culture, l’histoire et le savoir-faire marocain, ainsi que le dynamisme des membres de la communauté marocaine et leur contribution à la croissance et la prospérité du tissu multiculturel de la province». Et d’ajouter : «au menu de cet événement figurent un atelier centré sur la cuisine du Royaume avec une cheffe-cuisinière marocaine de Toronto, pour préparer virtuellement un plat traditionnel représentatif de l’art culinaire ancestral du pays ainsi qu’un défilé de mode en partenariat avec Rabia Event et le centre culturel Dar Al Maghrib à Montréal, afin de mettre en exergue les tenues traditionnelles de toutes les régions marocaines.

De même, un concours de dessin baptisé «Mois du patrimoine marocain» a été lancé à cette occasion. Le lauréat recevra un prix de l’AMDT qui procède aussi à la projection de vidéos sur le tourisme, l’économie et l’artisanat marocains. Le film marocain «Ta mère» de Toutia Benzari, une comédie féministe sur un mariage arrangé entre une Franco-marocaine et un jeune homme venu du Maroc, sera diffusé dans le cadre du 23e édition du Festival International Ciné Franco 2020 qui se déroule en ligne». Il souligne également qu’un «souk marocain virtuel permettra aux petites entreprises et aux vendeurs marocains (produits, alimentaires, habits, artisanat…etc.) d’exposer et de partager leurs produits avec les membres de la communauté et les Canadiens en général. Le but étant de faciliter l’accessibilité des produits marocains pour la communauté de Toronto par l’entremise de l’Association.

Le programme va clôturer avec une conférence-débat (29 novembre) qui réunira des pénalistes de haut niveau du Maroc et du Canada autour du thème «Le patrimoine marocain au-delà des frontières» pour favoriser une meilleure connaissance de l’histoire marocaine et jeter la lumière sur la contribution de la communauté marocaine dans la culture riche et diverse du Canada». Pour ce qui est de l’apport de cet événement en matière d’intégration des membres de la communauté marocaine et des relations entre le Maroc et le Canada, le responsable de l’AMDT affirme que «cet événement permettra une meilleure compréhension de l’histoire marocaine, tout en donnant de la visibilité aux contributions de la communauté marocaine à la culture diversifiée au Canada et en insuffisant une nouvelle dynamique aux relations et aux échanges bilatéraux, en particulier dans les domaines économique, social et culturel». Et de conclure : «il permettra aussi de conférer aux membres de la communauté marocaine connus pour leur dynamisme et leur savoirfaire, une place qui est visible et honorable, en plus de leur faciliter l’intégration dans le pays d’accueil».
 

Libé
Dimanche 22 Novembre 2020

Lu 606 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.