Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le livre, un véritable outil de réinsertion pour les jeunes détenus




Le ministère de la Culture et de la Communication organise, du 23 avril au 10 mai en collaboration avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, une série d’activités culturelles au profit des jeunes pensionnaires des établissements pénitentiaires, sous le thème "Le livre, un outil de réinsertion". 
Ces activités qui se tiennent au sein des structures pénitentiaires et centres de réforme et rééducation s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de partenariat relative à l’appui des activités culturelles et artistique en milieu carcéral, liant le ministère de la Communication et de la Culture et la Fondation, indique un communiqué du ministère. Elles s'insèrent aussi dans le cadre de la mise en place de la stratégie du département Culture consistant à rendre le livre accessible à toutes les catégories sociales, particulièrement celle des personnes détenues, poursuit le communiqué. 
L’objectif de ce programme culturel est de promouvoir les habitudes de lecture et de développer le génie créatif, littéraire et artistique auprès de cette tranche de citoyens, eu égard au rôle du livre comme outil de réinsertion et de qualification, selon la même source. 
Dans cette optique, un programme culturel diversifié a été mis en place à l’adresse de plusieurs établissements pénitentiaires et centres de réforme et rééducation, précise le document, faisant savoir que ce programme, conçu sous forme d’ateliers et encadré par des formateurs habilités, est destiné à 600 détenus répartis dans 5 établissements pénitentiaires. 
Ainsi, l’établissement pénitentiaire Al Arjat 2 abritera, les 29 avril et 2-3 mai, un atelier portant sur les "Aptitudes au développement personnel", précise le communiqué, ajoutant que la prison locale de Tanger I accueillera, les 29 et 30 avril, puis le 2 mai, un atelier "Théâtre" et un atelier "Calligraphie & Dessin" à la prison locale de Tétouan les 29-30 avril et le 2 mai. Il révèle, par ailleurs, que les jeunes pensionnaires du centre de réforme et rééducation Aïn Sbaâ bénéficieront les 29-30 avril et le 3 mai d’un atelier interactif baptisé "Laboratoire de l’écriture". Afin de développer les aptitudes à la création chez ses bénéficiaires, le centre de réforme et de rééducation de Benslimane abritera les 29-30 avril et le 2 mai un atelier consacré au «Conte», souligne le communiqué. 

Libé
Lundi 29 Avril 2019

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com