Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le jury du Prix international de la fiction arabe dévoile la liste restreinte des romans retenus




Le jury du Prix international de la fiction arabe pour l’année 2020 a dévoilé mardi à Marrakech, "la liste restreinte" des œuvres de fiction (romans) qui seront en lice pour ce prix littéraire. Cette "liste restreinte" comprend ainsi 6 romans retenus sur un total de 16 opus, qui ont été tous publiés en langue arabe entre juin 2018 et juillet 2019. Il s’agit du "Bois de chauffage de Sarajevo" (Ed. Al-Ikhtilef) du romancier algérien Said Khatibi, "Malik el-Hind" (Le roi de l'Inde) (Ed. Dar Al Saqi) de l’écrivain libanais, Jabbour Douaihy, "Le Quartier russe" (Ed. Difaf Publishing) du romancier syrien Khalil Alrez, "Fardeqan-la détention du grand cheikh" (Ed. Dar al-Shorouk) du romancier égyptien Youssef Ziedan, "La Cour spartiate" (Ed. Dar Mim) du romancier algérien Abdelouahab Aissaoui et "le Tank" (Ed. Al-Mutawassit) de la romancière irakienne Alia Mamdouh.
L'heureux gagnant, qui sera choisi parmi les six romanciers retenus, recevra 50.000 dollars, alors que chaque romancier arrivé à "la liste restreinte" de ce prix recevra 10.000 dollars lors d’une cérémonie qui sera organisée le 14 avril prochain à Abu Dhabi aux Emirats arabes unis (EEAU). Le jury de cette édition comprend Mohcine Moussaoui (président), Biyar Abi Saab, Victoria Zaritovskaia, Amin Zaoui et Rim Majid.
Créé en 2007 à Abu Dhabi, le Prix international de la fiction arabe (International Prize for Arabic Fiction-IPAF) soutenu par la "Booker Prize Foundation" à Londres et financé par l’Autorité de la culture et du tourisme d'Abu Dhabi, est le prix littéraire le plus prestigieux et le plus important du monde arabe.
L'objectif de ce prix est de reconnaître et de récompenser l'excellence dans l'écriture de fiction arabe contemporaine et d'encourager un plus large lectorat de la littérature arabe dans la région et à l'échelle internationale. Le prix est également conçu pour encourager la traduction et la promotion de la langue arabe littéraire dans d'autres grandes langues du monde. Le lauréat de l'édition 2019 de ce prix est "Le courrier de nuit" de Hoda Barakat (Liban).

Jeudi 6 Février 2020

Lu 715 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.